fbpx
À LA UNE
Philippe Martin
24/03/2020
Laurent Wauquiez a préparé ce plan d’urgence avec les services de la Région.

Auvergne-Rhône-Alpes : Un Plan Marshall pour les entreprises

La Région débloque un plan d’urgence avec un effet-levier attendu de 600 M€.

C’est une conférence de presse un peu particulière qu’a tenue Laurent Wauquiez le 24 mars, en “présence” d’une vingtaine de journalistes… au téléphone, confinement oblige. Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a dévoilé les dispositifs de soutien mis en place par le conseil régional, au bénéfice des entrepreneurs, artisans, agriculteurs ou professions libérales qui subissent de plein fouet les conséquences économiques de la crise sanitaire.

Ce plan tient en quatre volets.

D’abord des aides d’urgence pour les partenaires de la région :

Accélération des délais de paiement et versement des avances de subvention, avec au passage le doublement du montant des avances sur marchés publics, et des mesures de simplification administratives. Ce qui représente 50 M€ injectés immédiatement. Dans le même ordre d’idées, la suspension des remboursements des prêts régionaux, ou des loyers dus à la région par des structures hébergées, comme par exemple les écoles qui occupent le Campus “Région du numérique” (coût : 20 M€).

Ensuite, des aides d’urgence pour les artisans, entrepreneurs, agriculteurs, professions libérales, en particulier les TPE (0 à 10 salariés) qui ont subi une perte de 70 % de leur CA. Avec des volets de 1.500 € à 3.500 € selon les cas (coût de ce fonds de solidarité : 114 M€).

Puis des aides de trésorerie, à travers le développement du Prêt Région Auvergne-Rhône-Alpes, construit avec Bpifrance et relayé par les banques (265 M€ de prêts seront proposés aux entreprises, notamment à tau zéro et avec un remboursement différé de deux ans). Dispositif complété pour les artisans et les entreprises se trovant dans les périmètres des foyers de contamination.

Enfin un soutien particulier pour les filières exposées comme les BTP, les Transports, le tourisme et l’hébergement et enfin les acteurs culturels à travers un Fonds régional d’urgence Culture, et un second fonds Entreprises de l’événementiel.

« Avec nos finances saines, nous sommes en mesure de débloquer avec un effet levier 600 M€ pour répondre en Auvergne-Rhône-Alpes à la crise économique provoquée par la propagation du Covid-19, a commenté Laurent Wauquiez. C’est un véritable pont aérien que nous mettons en place pour sauver la trésorerie de nos entreprises et ainsi préserver l’emploi dans notre région.Nous veillerons à répondre à chaque difficulté rencontrée par nos acteurs économiques. Dans ce gigantesque choc économique, la Région est en première ligne pour sauvegarder la vitalité de notre territoire ».

A noter qu’un numéro vert unique Etat-Région, gratuit, a été mis en œuvre par l’Agence de développement économique Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises, afin d’assurer une information globale, coordonnée et continue aux entreprises.

Ce numéro unique, complémentaire et articulé avec ceux des CCI et des CMA, vise à recueillir les demandes des chefs d’entreprise, informer sur les dispositifs de l’Etat et de la Région et orienter vers l’ensemble des acteurs Etat et Région, susceptibles de répondre aux entreprises. Il s’agit du 0805 38 38 69.

La répartition des patients atteints par département.

1.738 personnes positives, 85 décès en Auvergne-Rhône-Alpes

Selon les chiffres fournis par l’ARS (Agence régionale de santé) le lundi 23 mars, la région compte 1.738 personnes confirmées positives au coronavirus, dont 85 décès. Ainsi que l’indique la carte publiée ici, les trois départements les plus touchés sont le Rhône (491 cas dont 41 décès), la Loire (267 cas dont 9 décès) et la Haute-Savoie (272 cas dont 13 décès).

Philippe Martin

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles