À LA UNE
Philippe Martin
26/03/2020
200326 Homepage 2

Paris confiné… mais purifié

La qualité de l’air dans la capitale s’est améliorée de 30 % en une semaine.

A quelque chose malheur est bon : selon Airparif, l’association de surveillance de la qualité de l’air en Île-de-France, cette qualité s’est améliorée de 20 à 30 %. Selon l’organisme, cette amélioration est « consécutive à une baisse des émissions de plus de 60 % pour les oxydes d’azote » sur la semaine du 16 au 20 mars, comparé à d’autres mois de mars. « Malgré une augmentation du chauffage résidentiel, cette baisse est liée en grande partie à la forte diminution du trafic routier et aérien », avec la mise en place du confinement depuis le 17 mars.

« En 40 ans de mesure d’Airparif, cette situation n’est jamais arrivée de manière aussi importante et sur autant de stations », souligne l’association, qui complète : « Autre bonne nouvelle, cette baisse des polluants de l’air s’accompagne d’une baisse du dioxyde de carbone (CO2), gaz à effet de serre ».

Pour illustrer cette (bonne) nouvelle, voici quelques images de notre reporter Hugues-Marie Duclos, réalisées dans les rues de la capitale : étonnant, non ?

200326 2020 03 26 125651

200326 2020 03 24 Paris Confi 3

200326 2020 03 24 Paris Confi 1

200326 2020 03 24 Paris Confi

200326 2020 03 24 Paris Confi 2

 

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles
quis Aenean elit. elit. ut justo amet, ut dictum id, libero Donec