fbpx
À LA UNE
Philippe Martin
06/04/2020
200406 homepage01
Les masques « réceptionnés » (en fait réquisitionnés) à l’aéroport de Mulhouse-Bâle par les militaires et les douaniers. (photos préfecture du Haut-Rhin)

Bourgogne-Franche-Comté : l’État « confisque » les masques commandés par les Régions !

72 / 100 Score SEO

À deux reprises, les douanes françaises ont intercepté des cargaisons commandées par deux Régions.

On avait vu des Américains intercepter de cargaisons de masques chinois commandés par une Région, en proposant trois fois le prix et en payant en “cash”. Mais on n’avait pas encore vue des cargaisons “réquisitionnées” par… les douanes françaises. C’est pourtant la situation incroyable qui s’est produite à deux reprises ces derniers jours, provoquant la colère de la présidente de Bourgogne-Franche-Comté Marie-Guite Dufay.

200406 Bou01

Au départ, une belle stratégie commune entre deux Régions voisines, le Grand Est, particulièrement frappée par l’épidémie de Covid-19, et la Bourgogne-Franche-Comté, unissant leurs forces pour faire atterrir à l’aéroport de Bâle-Mulhouse des cargaisons de masques (4 millions puis 2 millions). Les deux Régions ont retenu une même stratégie de distribution à destination essentiellement des structures médico-sociales (EHPAD, …) et de façon complémentaire vers les officines de pharmacie chargées de servir les professionnels de santé privés (médecins, infirmiers, …). La répartition vers les structures médico-sociales étant assurée par les conseils départementaux.

Et puis à l’arrivée, surprise : les cargaisons sont “réquisitionnées par l’Etat, en l’occurrence interceptées par les services des Douanes, sans concertation ni information préalable” ! (opération confirmée sur le compte Twitter du Préfet du Haut-Rhin)

La présidente du conseil régional n’a pas tardé à réagir, sous la forme d’un communiqué qui laisse sourdre colère et incompréhension. « Alors que le 2 avril, écrit Marie-Guite Dufay, une commande de masques de protection, à l’initiative de la Région Bourgogne-Franche-Comté, a été retenue par l’Etat, c’est aujourd’hui (NDLR : le dimanche 5 avril) une nouvelle cargaison de deux millions de masques, arrivée ce matin à l’aéroport de Bâle-Mulhouse, qui a été intégralement réquisitionnée par l’Etat, sans concertation, ni même information préalable ».

Si la lutte contre l’épidémie de COVID-19 amène logiquement l’Etat à décider de prioriser la livraison de certaines commandes en direction des secteurs les plus en tension, Marie-Guite Dufay, interpelle : « Comment l’Etat organise-t-il la protection des habitants de Bourgogne-Franche-Comté ? Soit l’Etat considère que les masques commandés par la Région, en complément des dotations de l’Etat, ne sont pas nécessaires à leur protection ; soit, avec les masques réquisitionnés, il organise une régulation entre les Régions de manière solidaire. Je rappelle que ces masques sont destinés aux EHPAD, aux personnels d’aide à domicile des personnes âgées, et aux structures d’accueil de personnes handicapées », grâce à une distribution assurée par les départements compétents dans le secteur médico-social.

200406 Bou02

La Région Bourgogne-Franche-Comté espère par ailleurs que les deux autres commandes, réalisées via un autre importateur, de 2,3 millions de masques supplémentaires, dont la livraison est prévue pour le 10 avril, ne feront pas l’objet d’une telle confiscation.

Marie-Guite Dufay, va saisir de cette question le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, « afin de rétablir le dialogue et retrouver une unité dans l’action entre l’État et les Régions, indispensable pour lutter efficacement contre cette épidémie, dans l’intérêt de tous ». On attend avec intérêt la réponse du ministre…

Philippe Martin

200406 Bou03

La présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté Marie-Guite Dufay a réagi vivement aux « réquisitions » de l’Etat.

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles