fbpx
À LA UNE
Philippe Martin
05/05/2020
200505 Regions Magazine Homepage2
Quand pourra-t-on refaire du longe-côte le long de la magnifique plage de Jullouville ? Photo Alexandre Lamoureux.

Normandie : une pétition pour la réouverture des plages

Le président de Région Normandie Hervé Morin demande qu’elles soient rouvertes dès le 11 mai.

“On ouvre les montagnes et les forêts mais pas les plages. On permet de courir ou de marcher dans les rues et dans les jardins publics mais pas sur les plages. On peut faire du shopping ou flâner dans les centres-villes, mais pas se détendre ou vagabonder sur les plages” : Hervé Morin, président de la Région Normandie, comme plusieurs de ses collègues (lire par ailleurs l’appel lancé par le président de la Région Bretagne Loïg Chesnais-Girard), ne comprend pas la décision du gouvernement de ne pas rouvrir les plages dès le 11 mai. Mais il va plus loin en lançant une pétition et en écrivant directement… à Emmanuel Macron.

Hervé Morin s’est en effet rendu le matin du 5 mai à Jullouville (Manche) à proximité de la digue qui donne sur son immense et magnifique plage. A l’occasion de ce déplacement, il a annoncé qu’il lançait ce meme jour une pétition en ligne pour la réouverture des plages en Normandie dès le 11 mai, et qu’il adressait ce jour une lettre au Président de la République (lire par ailleurs) pour lui demander d’autoriser leur réouverture.

200505 Regions Magazine Photos3

Hervé Morin entouré ce 5 mai des élus normands qui souhaitent la réouverture immédiate des plages.

Sont déjà signataires les élus présents à Jullouville : Claire Rousseau, vice-présidente de la Région Normandie, Jean-Marie Sévin, président Comcom Granville Terre et Mer, Alain Brière, maire de Jullouville, Pierre Gehanne, maire de Barneville-Carteret, Dominique Baudry, maire de Granville, Patrick Gomont, Président de Bayeux Intercom, Tristan Duval, maire de Cabourg, Hubert Dejean, maire de Saint Adresse, et Jean-Claude Claire, maire de Veules les Roses.

« La Normandie est l’une des régions où le COVID19 circule le moins et où, de ce fait, le déconfinement territorialisé prend tout son sens. Parce que nous partageons votre décision d’un déconfinement mené progressivement et dans des conditions permettant le respect strict des mesures de distanciation sociale, nous appelons aujourd’hui à la réouverture de l’accès au littoral normand sans attendre juin » écrit Hervé Morin dans son courrier à Emmanuel Macron.

200505 Regions Magazine Photos4

La Normandie dispose en effet de plus de 600 km de côtes, bordées, pour la plupart, par des plages immenses. Celles-ci constituent un élément indissociable du patrimoine des Normands qui les fréquentent régulièrement, pour ne pas dire quotidiennement pour ceux qui vivent à proximité de la mer.

« C’est la raison pour laquelle nous ne comprenons pas que la fréquentation de leurs plages ne soit pas autorisée le 11 mai alors même qu’elle sera possible pour certains jardins publics et les forêts ouvertes. Cette réouverture doit bien évidemment être encadrée par des préconisations nationales. Nous pensons, dans cette période transitoire du 11 mai au 2 juin, qu’elle pourrait être limitée aux périodes de marée basse et à des activités ne présentant aucun risque, comme les promenades, la course à pied, des activités nautiques, la pêche à pied ou les entrainements équestres. La décision d’ouvrir ou non les plages serait confiée aux Maires, de même que la mise en œuvre des règles locales d’accès à la mer qui complèteraient le cadre national », conclut Hervé Morin.

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles