À LA UNE
Philippe Martin
06/09/2020
200906 Regions Magazine Homepage
Le Premier ministre a détaillé son Plan de relance aux côtés de Renaud Muselier et François Bonneau.

Les Régions répondent présent

Régions de France se félicite des mesures annoncées et se dit prête à travailler à leur mise en œuvre aux côtés du Gouvernement.

La présentation par le Premier ministre Jean Castex du plan de relance économique, baptisé “France Relance”, doté de 100 milliards d’euros, était évidemment attendue par l’ensemble du monde économique, mais aussi par les collectivités locales. A l’issue de cette présentation, le Premier ministre a accueilli les dirigeants de Régions de France, le président Renaud Muselier et le président délégué François Bonneau, pour poser les bases de la future coopération entre Etat et Réions.

Régions de France a salué “l’ampleur du plan de relance proposé par le Gouvernement, sa dimension européenne, et la volonté de le mettre en œuvre à partir des territoires.”
 
Pour Renaud Muselier, les annonces du Premier ministre “reprennent très largement les orientations tracées dans l’accord de méthode signé le 30 juillet 2020 par Régions de France et le gouvernement.

200906 Regions Magazine Photos1
Pendant la rencontre avec les représentants des collectivités.

Qu’il s’agisse des mesures économiques à la définition desquelles elles ont été largement associées par le ministre de l’économie des finances et de la relance, Bruno Le Maire, des enjeux de mobilité, de rénovation énergétique des bâtiments, de transition écologique, d’emploi et de formation professionnelle, de soutien à la culture, toutes les actions du plan recoupent des compétences régionales.”
 
C’est pourquoi, poursuit le président de Régions de France, “après avoir répondu présent pendant la crise sanitaire en engageant plus de 1,7 milliard d’€ sur des mesures d’urgence, les régions sont à nouveau au rendez-vous. Elles sont prêtes à signer immédiatement les nouveaux contrats de plan en augmentant de 30 % (de 14 à 20 milliards d’€) leur participation, conformément à l’accord passé le 30 juillet. Elles sont prêtes à gérer les fonds européens et à servir de relais pour l’exécution des mesures sectorielles du plan de relance. Elles engagent toutes des plans de relance régionaux qui vont démultiplier le plan national.”
 
D’autre part, les Régions “se félicitent de la baisse spectaculaire des impôts de production qui constitue un soutien massif à l’industrie et en particulier aux TPE, PME et ETI de leurs territoires. Elles soulignent que les 2/3 de cette baisse a été rendue possible grâce à un accord trouvé avec le gouvernement portant sur la suppression de la part régionale de la CVAE, et son remplacement par une fraction de TVA qui laisse aux Régions les moyens de tenir leurs engagements.
 
Le Premier ministre a indiqué que le « comment » était aussi important que le « quoi ». Il a insisté sur la concertation et la territorialisation. Il a parlé de la nécessité de faire preuve de transparence. Les régions appellent donc le gouvernement à s’appuyer sur elles.
 
Les contrats de plan État Régions, les programmes opérationnels européens, la 4egénération du plan d’investissement d’avenir, etc. seront autant d’opportunités de mettre très rapidement en œuvre le cadre contractualisé souhaité par Jean Castex.”

200906 Regions Magazine Photos2
Jean Castex a présenté “France Relance”

Réunion avec les présidents de Région le 10 septembre Régions de France se félicite également de la réunion prévue chez le Premier ministre, le jeudi 10 septembre, en présence de tous les Présidents de Régions. Cette réunion permettra ainsi de préparer la Conférence nationale des territoires qui devrait se tenir la deuxième quinzaine de septembre et qui sera notamment consacrée à la territorialisation du plan de relance avec l’ensemble des échelons de collectivités locales.

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles
mattis elit. Curabitur commodo sem, justo ipsum ut dapibus porta.