fbpx
À LA UNE
Philippe Martin
15/04/2020
200415 Homepage5
Le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a adopté un nouveau plan d’urgence. Photos d’archives Françoise Roch Région Nouvelle-Aquitaine.

La Nouvelle-Aquitaine adopte son plan d’urgence

72 / 100 Score SEO

Mesures sanitaires et économiques, mais aussi une série de dispositifs originaux.

Au cours de sa séance plénière du 10 avril, la Région Nouvelle-Aquitaine a adopté toute une série de mesures, à hauteur de 73 M€, pour des dispositifs immédiats d’accompagnement des entreprises, agriculteurs, associations ou artisans, qui viennent s’ajouter aux 50 M€ du premier « fonds d’urgence » voté précédemment. « Il ne s’agit toutefois que d’une première étape, tant dans les semaines qui viennent, nous devrons mettre tous les moyens en œuvre et redoubler de créativité pour inventer le monde d’après », a précisé le président du conseil régional Alain Rousset.

On trouvera le détail de ces mesures dans le document ci-joint.

Par ailleurs, la Région a mis en place une série de dispositif innovants pour faire face à la crise.

  • La Région Nouvelle-Aquitaine et la Banque des Territoires ont ainsi créé un fonds de proximité de 24 M€, abondé à parité, pour soutenir les commerçants, artisans, services de proximité et associations relevant de l’Economie Sociale et Solidaire. Sa vocation est d’apporter un prêt de trésorerie à taux zéro, pouvant aller jusqu’à 15.000 €, avec remboursement différé, afin de répondre aux besoins des TPE et associations dont l’activité est impactée par la crise sanitaire.

Ce fonds est ouvert à l’abondement des Communautés urbaines, d’agglomération et de la Métropole de Bordeaux qui souhaiteraient s’y associer, selon le même principe de financement que celui retenu par ses créateurs, à savoir 2 € par habitant. Sa gestion sera assurée par le réseau des plateformes locales de France Initiative en Nouvelle-Aquitaine, les chambres consulaires contribuant par ailleurs à sa promotion.

Pour Alain Rousset, « ce dispositif d’urgence vise à conforter la trésorerie des commerçants, artisans, services de proximité et associations sur l’ensemble de notre territoire 

Pour Patrick Martinez, directeur régional Nouvelle-Aquitaine de la Banque des Territoires, « ce fonds renforce l’action que nous menons en faveur des territoires dans la région. Dans ce contexte de crise inédite, la Banque des Territoires, partenaire privilégié des collectivités territoriales, se montre encore plus attentive au maintien des services de proximité dédiés aux TPE, commerçants, artisans et associations du secteur marchand, notamment dans le cadre de l’Economie Sociale et Solidaire. »

200415 Photo 1 2

Ce fonds s’inscrit dans le plan d’urgence de la Région s’élevant désormais à 73 M€, qui comprend notamment des fonds d’aide destinés aux associations et aux PME, un fonds de prêts aux PME en partenariat avec des banques régionales et la création d’un nouveau fonds de prêts pour l’ESS.

  • La Région Nouvelle-Aquitaine met également en place une cellule d’écoute et de soutien destinée aux dirigeants d’entreprises, d’associations, mais aussi professions libérales, artisans, commerçants, afin de ne pas les laisser seuls face à leurs interrogations et difficultés.

Concrètement, cette cellule offre un dispositif d’actions développées par des associations aux profils différents, mais toutes spécialisées dans l’accompagnement des dirigeants d’entreprises dans des situations de crise.

Des professionnels sont disponibles, de façon gratuite et confidentielle, pour apporter un soutien et des solutions ponctuelles psychologiques et techniques, envisager des accompagnements post crise sanitaire, voire aider à ouvrir de nouvelles perspectives personnelles et professionnelles. Gratuits et confidentiels, les dispositifs de la Cellule d’écoute et de soutien sont offerts aux dirigeants, d’entreprises et d’associations, ainsi qu’aux indépendants.

  • Enfin, la Région Nouvelle-Aquitaine soutient les 26 entreprises régionales qui apportent gracieusement leurs solutions au service du personnel soignant et des patients

La crise sanitaire actuelle accélère le besoin de télémédecine et de télé-expertise. Les nombreuses entreprises innovantes de la région font preuve de solidarité et mettent gratuitement à disposition du personnel soignant leurs solutions pour soutenir leur effort de chaque instant et les faire gagner en efficacité.

26 entreprises régionales proposent ainsi des services e-santé gratuits pour les professionnels de santé et pour les citoyens, dans 9 catégories :

  • télémédecine
  • traitement médical
  • soutien à la coordination des professionnels de santé
  • soutien à la logistique des professionnels de santé
  • accélération de la diffusion de la connaissance médicale et de la formation
  • cybersécurité
  • accompagnement des personnes vulnérables
  • mobilisation de renforts au profit du personnel soignant
  • silver économie.
200415 Photo 2 2

ACTETIAM, une entreprise de Bordeaux, a développé une plateforme de télémédecine multi-spécialités qui relie plus de 500 hôpitaux avec plus de 10.000 médecins. Elle participe à l’opération « e-santé ».

Les mesures adoptées par les Régions (au 15 avril)

Auvergne-Rhône-Alpes: les mesures prises par la Région
Bourgogne-Franche-Comté : les mesures prises par la Région
Bretagne:  des mesures exceptionnelles
Centre-Val de Loire: une mobilisation exceptionnelle
Corse: toutes les infos sur le portail de la Collectivité
Grand Est : les mesures d’urgence adoptées par la Région
Guadeloupedes moyens exceptionnels mobilisés par la Région
Guyane: le point sur les actions engagées
Hauts-de-France: la Région déploie un plan de soutien exceptionnel
Île-de-France: les mesures prises par la Région
Martinique: les mesures en faveur de l’économie
Mayotte : le point sur la continuité des services publics
Normandie70 millions d’euros pour aider l’économie normande
Nouvelle-Aquitaine: la Région prend des mesures d’urgence
Occitanie : la Région agit pour la protection de tous
Pays de la Loire: 50 millions € pour les entreprises et le monde culturel, sportif et associatif
La Réunion: le plan de soutien régional
Sud : un plan de relance de 1,4 Md€

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles