fbpx
À LA UNE
Philippe Martin
22/03/2020
200322 Homepage
Le Tonnerre arrive dans le port d’Ajaccio. Photo Manon Perelli Régions Magazine

La Marine Nationale au secours de la Corse

Le navire militaire Le Tonnerre a évacué 12 patients corses, atteints du Covid 19, vers le continent.

Habitués à voir passer sous leurs fenêtres pléthore de bateaux de croisière tout au long de l’année, ce dimanche 22 mars, les Ajacciens se sont réveillés avec un tout autre type de navire en vue.

Aux alentours de 7 heures du matin, le Tonnerre, porte-hélicoptère amphibie (PHA) de la Marine Nationale, parti de Toulon la veille, a jeté l’ancre là où se bousculaient une foule de touristes il y a encore quelques jours.

200322 Photo 1
Le navire est passé d’une configuration de transports de blessés au combat à un transport de patients confinés. Photos Marine Nationale

À son bord, 200 marins, mais aussi des soignants civils et militaires et un véritable hôpital flottant mobilisés pour lutter contre le Covid-19.

Vendredi, Florence Parly, la ministre des armées, avait annoncé que, sur décision du président de la République, ce bâtiment « couteau-suisse de la Marine Française » appareillerait « pour évacuer des patients en réanimation de Corse vers les établissements de santé pouvant les soigner ».

200322 Photo 2
Le navire est passé d’une configuration de transports de blessés au combat à un transport de patients confinés. Photos Marine Nationale

« L’équipage du Tonnerre est parcouru par deux sentiments, à la fois une fierté bien légitime de venir porter assistance à ces populations et en même temps une humilité de rigueur compte tenu de la sensibilité de la crise et de l’impératif de préserver ces patients jusqu’à leur arrivée à Marseille », a déclaré le commandant, le capitaine de vaisseau Arnaud Tranchant.

Une opération sanitaire similaire à celles qui ont déjà été engagées à deux reprises dans le Grand Est avec l’avion Morphée, dont le but était avant tout de soulager l’hôpital d’Ajaccio qui fonctionnait à flux tendu et de libérer des lits dans la crainte d’un pic de l’épidémie annoncé pour les prochains jours.

173 cas et sept morts en Corse

La Corse est en effet particulièrement touchée par l’épidémie au prorata de sa population, avec 173 cas et sept morts dénombrés dimanche, dont la grande majorité dans la région d’Ajaccio. Au point que 13 lits sur 15, que compte actuellement le service de réanimation de la capitale corse, étaient occupés avant cette évacuation sanitaire.

Vers 14 heures, le Tonnerre a donc repris la mer direction Marseille avec à son bord 12 patients corses atteints du Covid-19 (dont 6 hospitalisés en réanimation) qui seront répartis entre quatre hôpitaux marseillais.

Sur l’île de Beauté, la crainte d’une accélération de l’épidémie est d’autant plus forte, que sur ses 300.000 habitants, plus 94.000 personnes sont âgées de plus de 60 ans, selon l’Insee.

Manon Perelli

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles
Phasellus dapibus nec Praesent sem, Curabitur ut pulvinar felis nunc