fbpx
À LA UNE
Philippe Martin
03/05/2020
200503 Regions Magazine Homepage
La digue de Dunkerque-Malo-les-Bains aujourd’hui interdite et déserte… jusqu’après le confinement ? Photo Philippe Martin Régions Magazine.

À Dunkerque, on invente la démocratie directe post-confinement

La ville des Hauts-de-France a lancé une démarche démocratique unique en France.

À Dunkerque, on a l’habitude d’innover. La ville des Hauts-de-France (et sa métropole la CUD, communauté urbaine de Dunkerque, 200.000 habitants) avait déjà été la première à adopter la gratuité complète pour ses transports en commun, avec un succès qui ne se dément pas. Depuis la crise liée à l’épidémie de Covid-19, elle a été l’une des premières à organiser une distribution gratuite de masques pour ses habitants. Mais son maire Patrice Vergriete, également président de la CUD, réélu dès le premier tour des élections municipales avec 64 % des voix, a décidé d’aller plus loin, en lançant une démarche démocratique unique en France.

200502 Regions Magazine Photos1

Dès le 9 mars, Patrice Vergriete (au centre) avait organisé une soirée d’information Ville/hôpital pour répondre aux interrogations des professionnels de santé.

En cette période de crise sanitaire, l’autorité, le contrôle, la volonté de gouverner de manière autocratique peuvent être tentants, explique-t-il. On le voit dans certains pays d’ailleurs. Pour ma part, je veux marquer l’importance de la valeur démocratie, qui me paraît essentielle et à ne pas oublier, même en cas de crise sanitaire”.

C’est pourquoi, dès le 25 avril, il a décidé de lancer un “appel à idées afin d’inventer des solutions pour vivre ensemble après le 11 mai.”

200502 Regions Magazine Photos2

Selon Patrice Vergriete, “nous devons nous attendre à des changements profonds dans nos vies à partir du 11 mai. Le fonctionnement des services publics, l’accès aux équipements et aux espaces publics vont être modifiés de manière importante.

Quelles seront les règles à observer pour se déplacer, faire son marché, faire du sport, s’oxygéner, se connecter, se divertir, aller à l’école ? Comment les habitants pourront-ils se mobiliser localement ? Comment fonctionneront les services publics ? ”

200502 Regions Magazine Photos8

200502 Regions Magazine Photos7

La digue et la page de Dunkerque Malo-les-Bains sont actuellement fermées au public. Jusqu’à quand ? Photo Régions Magazine Sylvain Billet.

Afin de nourrir le débat d’idées, Patrice Vergriete a annoncé le 25 avril le lancement d’une large consultation des habitants de l’agglomération dunkerquoise. Jusqu’au 3 mai, les habitants peuvent ainsi partager leurs idées sur le site internet www.vivre-ensemble-apres.com ou par courrier à la CUD.

Cette initiative démocratique s’ajoute à d’autres mesures déjà prises par le territoire pour construire ensemble l’agglomération de demain, comme le fonds de secours qui a été mis en place dès le début du confinement pour venir en aide au tissu économique local. Ou encore l’ensemble des groupes de travail (commerces, industrie, BTP, culture, sports, …) qui réunissent les partenaires et professionnels des secteurs d’activité afin d’imaginer des solutions locales adaptées pour amortir le choc de la crise et imaginer des solutions durables pour demain.

200502 Regions Magazine Photos6

200502 Regions Magazine Photos3 e1588510886882Vivre ensemble demain : Un site dédié, neuf thématiques de concertation

Le formulaire présent sur le site www.vivre-ensemble-apres.com permet à chacune et chacun d’exprimer ses idées selon neuf thématiques :

  • S’oxygéner.
  • Faire son marché.
  • Faire du sport (quelles règles pour la piscine, le jogging ? par exemple).
  • Aller à l’école (comment protéger les enfants ?).
  • Se déplacer (quels usages dans le bus ? Encourager le vélo ?).
  • Se connecter.
  • Se divertir (quelles règles pour les activités culturelles et de loisirs ?).
  • Se mobiliser localement.
  • Changer la vie (qu’est-ce que cette crise a changé dans votre vision du monde ?)

Alors que l’opération s’achève, le site a déjà recueilli 2.280 contributions dans les neuf thématiques proposées. Va alors commencer un travail de remise en forme… et en perspective. A l’issue de cette mobilisation collective, les élus de l’agglomération se concerteront les 4 et 5 mai pour définir ensemble les nouvelles règles de vie collective, communiquées à la population le 6 ou le 7 mai.

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles