À LA UNE
2 avril 2018
Renaud Muselier face au ministre Jacques Mézard.

Fonds Européens : les Régions vigilantes

Lors d’une réunion à Bruxelles, Renaud Muselier a rappelé qu’il est capital de poursuivre la politique de cohésion après 2020.

La Commission Europe de Régions de France s’est réunie le mardi 20 mars à Bruxelles sous la présidence de Renaud Muselier, président de la région Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur et Député européen.

En présence de la Commissaire en charge de la politique régionale Corina Creţu et du ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard, cette réunion a permis aux Régions françaises de défendre leur vision de la politique de cohésion pour l’après 2020.

Renaud Muselier a rappelé à la Commissaire Creţu et au Ministre Mézard l’attachement des Régions à la poursuite d’une politique de cohésion pour l’ensemble des régions européennes.

A ce titre, Renaud Muselier a précisé que “la politique de cohésion constitue la principale politique européenne de soutien à l’investissement dans tous les territoires de l’Union”. Il a aussi expliqué que la politique de cohésion est plus que jamais indispensable pour réduire les disparités de développement entre les Régions et au sein des Régions.

Le président de la région PACA a insisté sur le fait “qu’il ne saurait y avoir de poursuite de la politique de cohésion sans un futur budget européen ambitieux et capable de faire face aux différents défis et enjeux auxquels l’Union européenne sera confrontée au cours des prochaines années.”

Dans le contexte du Brexit et du financement de nouvelles politiques, Renaud Muselier a enfin souligné que la question de la contribution des Etats-membres au budget européen prendrait une place prépondérante lors des négociations du futur cadre financier pluriannuel et a invité les autorités françaises en particulier à ne pas faire de la politique de cohésion une variable d’ajustement.

 


Les territoires de l’Union européenne en chiffres

20,6 milliards d’euros pour préparer l’avenir des territoires d’ici 2020

À ces montants s’ajoutent les budgets gérés par les Régions au titre des programmes de coopération territoriale européenne.
* proportion des fonds gérée par les Régions

 

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles
Lorem felis Donec tristique fringilla dictum nunc