LA VIE DES RÉGIONS
14 septembre 2017
ratp

Cyno-détection renforcée sur le réseau Transilien

Une ligne RER perturbée à l’heure de pointe par un colis suspect met près de trois heures à reprendre un trafic normal. Or, depuis 2014, le nombre de sacs et objets oubliés a augmenté de 122 % sur le réseau Transilien. Il y actuellement plus de quatre signalements par jour, entraînant de nombreuses perturbations doublées d’un sentiment d’insécurité. À la demande d’Île-de-France Mobilités, la SNCF va ainsi déployer un nouveau dispositif d’équipes de cyno-détection dédié à la détection des explosifs. Objectif : des interventions plus rapides qui permettront une levée de doute entre 5 et 15 minutes, contre plus d’une heure en l’absence de telles équipes. 20 brigades seront opérationnelles d’ci la fin 2017, et 12 sont d’ores et déjà sur le terrain comme est allée le constater Valérie Pécresse, la présidente de la région Île-de-France, le 4 septembre sur la ligne C du RER. Le coût global du projet est de 6 M€ sur trois ans (2017-2019), dont 4 M€ financés par Île-de-France Mobilités et 2 M€ par la SNCF.

À LIRE ÉGALEMENT
  • Occitanie

    L’État financera la LGV Bordeaux-Toulouse

    C’est un communiqué commun, cosigné de la présidente (PS) de la Région Occitanie Carole Delga, et du président (LR) de la Métropole de Toulouse Jean-Luc Moudenc, qui se réjouissent, une fois n’est pas coutume, d’une annonce du Premier ministre Jean Castex : les deux élus ont accueilli avec « beaucoup de satisfaction » l’engagement de l’Etat à hauteur de 4,1 milliards d’euros, en faveur de la fameuse ligne à grande vitesse entre Bordeaux et Toulouse. Lire la suite

  • Provence-Alpes-Côte d’Azur

    Marseille, escale zéro fumée…

    Depuis des années, une partie importante de la pollution dans la ville de Marseille et dans la Région Sud (les ports de Toulon et Nice sont également concernés) est due aux émissions des navires de croisière et des ferries à quai. Phénomène renforcé par la pandémie, qui a contraint plusieurs “villes flottantes” à rester bloquées dans les ports sans pouvoir circuler… mais tout en continuant à polluer. Lire la suite

  • La Vie des Régions

    Éric Chevée nouveau président des CESER de France

    L’assemblée générale de CESER de France, réunie le 23 juin, a élu président Éric Chevée, président du CESER du Centre-Val de Loire, ainsi que sept membres du bureau. Il succède ainsi à Laurent Degroote, président du CESER des Hauts-de-France, qui présidait les CESER de France depuis 2016. Lire la suite

Voir tous les articles