À LA UNE
Philippe Martin
12/10/2020
201012 Regions Magazine Homepage02
L’an dernier au congrès de régions de France à Bordeaux, le Premier ministre s’appelait Édouard Philippe (ici entre Gérard Larcher et Hervé Morin), on ne portait pas de masques et on ne parlait pas de distanciation sociale… Photo Hugues-Marie Duclos Régions Magazine

Un congrès pour l’Histoire

Le 16ème congrès de Régions de France, le 19 octobre à Paris, interdit au public retransmis en ligne, ne ressemblera sans doute à aucun autre, au moins pour trois raisons. Décryptage.

Jusqu’au bout, jusqu’à la dernière seconde, on va croiser les doigts du côté de Régions de France. En espérant qu’une nouvelle rafale d’interdictions sanitaires ne vienne mettre à bas l’édifice construit patiemment depuis des mois, à savoir le 16ème congrès de Régions de France, le lundi 19 octobre. Un congrès qui ne ressemblera pas aux précédents, et pas seulement à cause des consignes sanitaires les plus strictes qui y seront observées, ce qui interdira au public d’assister aux travaux du congrès. Celui-ci sera seulement visible en ligne sur le site de Régions de France, retransmis en direct depuis l’hémicycle Simone Veil de la Région Île-de-France.

Mais outre cette organisation si particulière, ce congrès sera unique pour trois autres raisons.

D’abord, il s’agira du dernier congrès rassemblant les élus régionaux, avant les élections régionales de mars 2021. Rendez-vous politique de première importance donc, d’autant que plusieurs patron(ne)s d’exécutifs régionaux ne cachant pas leurs ambitions présidentielles. Par ailleurs, le contexte est très différent des régionales de décembre 2015 : à l’époque, entre l’arrêt de la carrière politique de nombreux présidents sortants (Martin Malvy, Michel Vauzelle, Daniel Percheron, Jean-Paul Huchon) et le passage de 23 Régions à 12, c’est un séisme politique qui était attendu. Cette fois, si les candidatures déclarées sont encore rares, à l’exception de Xavier Bertrand dans les Hauts-de-France ou de Loïg Chesnais-Girard en Bretagne, aucun président sortant n’a fait savoir qu’il ne se représenterait pas… ce qui donnera encore plus de saveur à ce congrès.

201012 Regions Magazine Photos3
C’est le siège de la Région Île-de-France qui abritera le congrès de Régions de France. Photo Hugues-Marie Duclos Régions Magazine

Ensuite, l’importance du moment ne peut échapper à personne, alors que la France essaie de se relancer économiquement tout en se reconfinant sanitairement. Le plan France Relance présenté par le gouvernement, les plans successifs votés par les exécutifs régionaux, procèdent d’une même volonté de ne pas laisser la France s’enfoncer dans la crise. L’accord, présenté comme « historique », signé par le gouvernement et les Régions le 28 septembre, sera au cœur d’un congrès dont le thème ne cache pas son ambition : « Les régions, QG de la reconstruction”.

Enfin, on peut attendre de la première intervention « régionale » du chef du gouvernement Jean Castex un moment d’ouverture et de dialogue, là où les prestations successives d’Edouard Philippe lors des trois congrès précédents avaient plutôt laissé un goût d’amertume chez les élus régionaux. C’est à lui que viendra l’honneur de clore le congrès, une présence qui constituera un signal fort d’un dialogue enfin renoué entre l’Etat et les Régions.

Pierre Adrien

Demandez le programme

9h30 : Ouverture du Congrès par Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, et Renaud Muselier, Président de Régions de France.

 9h45 : Diffusion des paroles des Présidents de Région « Le pouvoir d’agir dans l’urgence » (vidéo).

9h50 : 1ère séquence en plénière « Le pouvoir d’agir dans l’urgence »

Présentation par Brice Teinturier, directeur général délégué d’Ipsos,de son enquête d’opinion exclusive pour Régions de France sur la perception par les Français de l’action des Régions.

Débat autour de Jean Rottner, Président de la Région Grand Est et les intervenants :

  • Frédéric Valletoux,Président du conseil d’administration, Fédération Hospitalière de France
  • Peter Strobel, Ministre des Finances et de l’Europe du Land de Sarre.
  • Rodolphe Alexandre,Président de la collectivité territoriale de Guyane
  • Sylvie Briand, Directrice du département de Gestion des risques infectieux, OMS

11h25 : diffusion des paroles des Présidents de Région « Le pouvoir des Régions dans la relance » (vidéo)

11h30 : 2eséquence en plénière « 2020-2027, le pouvoir des Régions dans la relance industrielle, sociale et environnementale »

Débat autour de Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie et les intervenants :

  • Apostolos Tzitzikostas, Président du Comité européen des Régions
  • Clément BeauneSecrétaire d’État auprès du Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé des Affaires européennes
  • Geoffroy Roux de Bézieux, Président du MEDEF
  • Lamia Kamal-Chaoui, Directrice du Centre de l’OCDE pour l’entrepreneuriat, les PME, les Régions et les villes

12h30 : clôture de la matinée par François Bonneau, Président délégué de Régions de France

14h15 : séquence Territoires Unis avec Gérard Larcher, Président du Sénat, François Baroin, Président de l’AMF, Dominique Bussereau, Président de l’ADF, et Hervé Morin, Président de la Région Normandie.

14h45 : séquence « les Régions au cœur de l’Europe »

  • Ursula Von der Leyen, Présidente de la Commission européenne (vidéo)
  • Christine Lagarde, Présidente de la Banque Centrale Européenne

15h30 : accueil du Premier ministre, diffusion « Paroles de Présidents : quelle décentralisation pour les Régions (vidéo)

15h35-17h : séance de clôture

  • la Présidente de la Région Île-de-France Valérie Pécresse
  • le Président de Régions de France Renaud Muselier
  • l’invité d’honneur : le Premier ministre Jean Castex
Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles
Praesent mattis Aenean ut Sed ipsum ut libero dolor felis ut mattis