fbpx
LES SUPPLÉMENTS DE RÉGIONS MAGAZINE
Philippe Martin
14/07/2020
PhotoPays de la Loire
Relativement épargnée par l’épidémie de Covid-19, la Région Pays de la Loire entend surfer sur le rebond économique, à l’image de ces surfeurs à La-Tranche-sur-Mer (Vendée). Photo Régions Pays de la Loire/Ouest Médias.

Redémarrer, très vite

On ne pourra pas dire que la Région Pays de la Loire soit particulièrement aidée par le gouvernement. Déjà, il y a deux ans, l’abandon en rase campagne du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, avait été vécu comme une trahison par ceux qui avaient cru en la parole publique, aux promesses électorales ou à la force d’un référendum local. La loi sur l’apprentissage, dans une Région qui avait battu ces trois dernières années tous les records de recrutement d’apprentis, avait contribué à briser un élan, recul hélas confirmé par la crise sanitaire.

Cette fois, c’est un confinement prolongé, sans doute peu adapté à un territoire relativement épargné par l’épidémie de Covid-19 (un peu plus de 400 décès constatés à ce jour), qui a porté un coup terrible à l’économie régionale. Deux chiffres suffisent à le résumer : 1,9 % de la population contaminée, mais 36 % de chute pour le PIB…

Malgré les appels répétés des élus régionaux, à commencer par la présidente des Pays de la Loire Christelle Morançais, à accélérer le déconfinement, rien n’y a fait : la règle des 100 km ou l’interdiction des plages a frappé durement, et assez aveuglément, aussi bien l’industrie que le tourisme. Il faut à présent redémarrer, et très vite.

Au vrai, les Pays de la Loire ont, si l’on ose écrire, des atouts pleins les mains. Le taux de chômage le plus bas de France (6,8 % avant la pandémie) en compagnie des voisins bretons. Des industries innovantes et puissantes : construction navale, agroalimentaire, tech. Une recherche de pointe, s’appuyant sur des universités les plus dynamiques de France. Un tourisme aux possibilités infinies, qui ne demande qu’à repartir dès cet été. Et un volontarisme régional incarné par un exécutif dynamique, s’appuyant sur un plan de relance, ou de rebond, à la fois réaliste et ambitieux.

Alors, ce supplément que nous consacrons aux Pays de la Loire n’est certes pas celui que nous avions imaginé voici quelques mois. On y parle redémarrage, résistance, rebond. Mais aussi transition énergétique accélérée, territoire résilient, écomobilité, pédagogie numérique, slow tourisme. Comme si la tragédie du coronavirus avait encore accéléré le potentiel d’innovation d’une Région qui entend bien réussir son nouveau départ.

Philippe Martin

Retrouvez ce supplément avec n°154 actuellement en vente en kiosque.

Sommaire

4

La région Pays de la Loire en chiffres

6

Portfolio : les images des Pays de la Loire

12

Grand entretien avec Christelle Morançais

présidente du conseil régional

22

Transports : la carte de l’écomobilité

26

Formation : des outils innovants

34

Transition énergétique : pour un territoire résilient

39

Construction navale : prendre le bon sillage

42

Tech : l’innovation en pointe

52

Agriculture et pêche : manger local !

58

Tourisme : on a tout ce qu’il faut !

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles
Donec libero. et, ut Lorem dolor mattis eget elementum