LES SUPPLÉMENTS DE RÉGIONS MAGAZINE
Philippe Martin
14/07/2020
Photo Bretagne
Des flots limpides au large des remparts de Saint-Malo. Créditsphotos CRT Bretagne Jérôme Servette

La force d’une identité

Faites donc le test. Citez spontanément trois régions à l’identité forte, tellement forte qu’elle va survivre à tous les découpages institutionnels. Vous verrez que ce sont toujours les mêmes noms qui sortiront en premier : l’Alsace, la Corse… et la Bretagne. Sauf que l’Alsace n’est plus une région à part entière. Que la Corse, avant d’être une région, est d’abord une île, dont l’insularité fait la singularité.

Reste la Bretagne. Presque une île, d’ailleurs, avec ses 2.700 km de côtes, à elle seule près du tiers de tout le littoral français. Rassurez-vous, elle est toujours rattachée au reste du continent, dont elle constitue la pointe extrême et tournée vers les flots. La Bretagne, ses langues, son histoire, son folklore, son patrimoine naturel et historique. La Bretagne, ses ports et ses forêts, ses plages et ses légendes, ses marins et ses paysans.

Mais méfions-nous des clichés. La Bretagne, c’est aussi un TGV qui la met à 1h25 de Paris, et un TER dont les trains arrivent à l’heure à près de 98 %, de quoi faire rêver la plupart des autres régions françaises. C’est un territoire qui, à travers son ambitieux projet de Breizh Cop, est en train de prendre de l’avance en matière de développement durable et d’autonomie énergétique. C’est une région qui réfléchit, et qui agit collectivement, pour construire un modèle d’agriculture vertueuse, elle qui part pourtant de loin dans ce domaine. C’est une collectivité qui sait garder ses fleurons industriels tout en poussant ses PME et ses start-ups, pour parvenir à un taux de chômage qui passera bientôt sous la barre des 7 %, le plus bas de France avec ses voisins des Pays de la Loire.

C’est cette Bretagne-là que nous vous invitons à découvrir dans les pages qui suivent. Avec quand même, au passage, quelques-uns des plus beaux paysages de France : ce n’est quand même pas par hasard que 16 millions de touristes sont venus l’an dernier, admirer la Côte de granit rose, se perdre dans la forêt de Brocéliande ou surfer sur les vagues de Landunvez. Embarquez donc avec nous !

Philippe Martin

Retrouvez ce supplément complet sur notre site internet, dans les “Anciens numéros”.

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles
elementum neque. ut mattis risus. accumsan Praesent Donec mi, elit. efficitur.