À LA UNE
Philippe Martin
19/06/2022

Sommaire du n°163 et du supplément Cannes

Le dossier : à la poursuite du tourisme vert

La crise sanitaire et les confinements successifs ont poussé les Français à redécouvrir le territoire national, mais aussi à rechercher, sans doute plus qu’avant, le contact avec la nature. Mer, montagne, campagne sont plus en vogue que jamais, ce qui correspond à la vogue du “tourisme vert”, de l’écotourisme, du “slow tourisme”. Selon l’organisation mondiale du tourisme, 56 % de nos visiteurs sont prêts à payer plus cher pour des vacances écologiques. Et notre pays, avec ses espaces naturels protégés, offre de formidables opportunités à ces nouveaux comportements.

Comment les régions ont-elles fait face à ces nouvelles tendances ? Que proposent-elles aux Français pour leur permettre d’assouvir leur besoin de nature et d’air pur ? Comment les acteurs du tourisme se sont-ils réorganisés pour répondre à ces nouvelles demandes ? Voyage à la poursuite du tourisme vert !

  • Séquence Grands témoins

. Franck Louvrier, président de la Commission Tourisme à Régions de France

. Christian Mantei, président d’Atout France

. Éric Brua, directeur de la Fédération des Parcs Naturels régionaux de France

. Christophe Decloux, directeur général du CRT d’Île-de-France

. Alexandra Borchio Fontimp, présidente du CRT Côte d’Azur France.

. Martin Malvy, président de Sites & Cités remarquables de France

  • Séquence “Les exemples en région”

Le point sur les stratégies mises en place par les Régions, les Comités régionaux ou départementaux de Tourisme et les Offices de Tourisme pour développer le “tourisme vert”, et des exemples de lieux à découvrir ou redécouvrir dans chaque région.

. Hauts-de-France

Les “greeters” de la Rivière d’Or font découvrir la rivière la Lys des deux côtés de la frontière, en bateau, vélo ou en logeant dans un écolodge.

. Occitanie

Le relais montagnard de Bonnac-Irazein en Ariège, lauréat de l’appel d‘offre de l’Ademe sur le slow tourisme, accueille les randonneurs en gîte et bientôt en yourte, et organise à leur intention randonnées patrimoniales, ateliers artistiques et médecines douces.

. Auvergne-Rhône-Alpes

Les sentiers de la métropole autour de Lyon, permettent sur 984 kilomètres de balade réaménagées de faire découvrir aux randonneurs la flore et la faune au cœur d’un secteur urbain.

. Martinique

Le “bungal’arbre” des Anses d’Arlet, au cœur du Domaine des Robinsons, accueille les visiteurs dans un cadre sauvage et préservé, et leur permet de loger dans un bungalow au cœur des cocotiers.

. Provence-Alpes Côte d’Azur

La Provence Verte est tellement vaste qu’il est difficile de la visiter sans les nouvelles applications prévues pour smartphone, qui permettent de monter des balades en Dracénie, de jouer autour du massif de la Sainte-Beaume, ou de découvrir des sites méconnus tels le Vallon des Carmes, afin d’éviter la surfréquentation.

. Bretagne

La mystérieuse forêt de Brocéliande propose désormais des balades avec un conteur qui fait découvrir en pédalant des sites légendaires tels que le Chêne des Hindrés, le tombeau de Merlin ou l’étang du Houx de Paimpont, tout en dégustant un jus de pomme.

. Bourgogne-Franche-Comté

Au cœur de la Bourgogne, les Canalous, premiers constructeurs-loueurs de bateaux habitables en France depuis trois générations, proposent de parcourir les rivières et le canal de Bourogne en bateaux électriques sans permis.

. Île-de-France

Au cœur de ses quatre parcs naturels régionaux, le territoire francilien propose quatre nouveaux Parcours Découverte avec du vélo, de la rando, de la balade à dos d’âne mais aussi de la culture : dans l’Oise, le Vexin français, le Gâtinais ou encore la Vallée de Chevreuse.

. Pays de la Loire

Le centre équestre les Chevaux du Congor, à Guérande, organise des visites des marais salants, commentées, en cheval ou en calèche, en circuit “soft” ou en “sensations fortes”, avec la découverte d’un village de paludiers.

. Centre-Val de Loire

Près du château de Chenonceau, Canoë Compay organise des randonnées avec bivouac sur les îles de la Loire en canoë canadien, avec repas en guinguette au bord du fleuve.

. Grand Est

Le club Ardennes écotourisme organise activités et hébergements autour de la notion de nature préservée, balade à dos d’âne, cabanes sans électricité, initiation à la peinture à la pomme de terre…

. Nouvelle-Aquitaine

Les chemins de Saint-Jacques de Compostelle sont en quelque sorte les ancêtres du slow tourisme : regard sur la voie du Littoral, la voie de Tours, la voie de Vézelay et leurs variantes du tourisme vert avant l’heure.

. Normandie

Le parc des marais du Cotentin et du Bessin regroupe près de 120 communes et est reconnu pour la diversité de sa faune et de sa flore. Vincent Bisson y propose des balades à travers les marais, à bord de nouvelles barques électriques pour trois à cinq personnes, et des visites commentées.

. Corse

Ambiente Nature et son animatrice nature proposent des balades à la journée ou à la demi-journée dans des espaces naturels autour d’Ajaccio. Au programme, présentation de l’écosystème, de la faune et de la flore locale, mais aussi de l’usage qu’en faisaient les anciens et légendes et autres histoires des différents sites visités.

. La Réunion

Le circuit de randonnée dans Mafate, cirque uniquement accessible à pied et temple du tourisme vert, est proposé par l’OTI Ouest qui a mis en place le concept de « Zarlor » (trésor en créole), une offre touristique qui permet de découvrir les « trésors » (naturels, culturels, gastronomiques…) de l’Ouest avec un guide local

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles