fbpx
À LA UNE
Philippe Martin
02/04/2020
2020 03 04 Julien DENORMANDIE 18
Le ministre Julien Denormandie, qui répond ici aux questions de Régions Magazine, a dévoilé le nouveau dispositif ce jeudi 2 avril. (photo Hugues-Marie Duclos Régions Magazine)

Sans-abris : 7.600 places de plus à travers les régions

Le ministre Julien Denormandie a dévoilé le nouveau dispositif mis en place pour faire face à l’épidémie.

Les services de l’Etat s’organisent pour mettre à l’abri les plus démunis avec les associations : 170.000 personnes seront hébergées ce 2 avril dans les structures d’hébergement d’urgence généraliste. Le dispositif s’est fortement accéléré ces derniers jours et la montée en charge se poursuit. 7.600 places d’hôtels supplémentaires sont désormais mobilisables dans toute la France depuis le début de la crise sanitaire, en plus des places pérennes financées par l’Etat toute l’année.

59 sites spécialisés sont par ailleurs ouverts, dédiés aux SDF malades du Covid-19 mais ne relevant pas d’une hospitalisation, soit près de 2.300 places. Un dispositif exceptionnel de distribution de chèques services permet aux personnes sans domicile d’acheter des produits d’alimentation et d’hygiène pendant la crise sanitaire. L’Etat débloque au total une enveloppe d’urgence de 65 M€.

Depuis le début de la crise du Covid-19, Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, est en contact permanent avec les associations. Au total, l’Etat débloque une enveloppe d’urgence de 50 M€ supplémentaires pour l’hébergement.

Le ministère travaille actuellement avec des associations, des collectivités et des entreprises pour identifier de solutions d’hébergement supplémentaires, dans des équipements publics, des hôtels ou des bâtiments devenus vacants du fait de la crise sanitaire ou pour appuyer la distribution de denrées alimentaires.

En complément des 157.000 places d’hébergement déjà financées par l’Etat dont les 14.000 places hivernales prolongées jusqu’à fin mai, Julien Denormandie a demandé dès le 16 mars aux préfets de recenser les solutions d’hébergement disponibles et pouvant être activées rapidement pour des publics à la rue non malades, en premier lieu les hôtels ou encore des bâtiments vacants.

Après une première mobilisation de 2.000 places les premiers jours, la montée en charge se poursuit et atteint désormais 7.600 nuitées hôtelières. Le dispositif se déploie donc rapidement et va se poursuivre.

 

2020 04 02 181457

Sources : DGCS – DIHAL

2020 04 02 160723

Sources : DGCS – DIHAL

 

Julien Denormandie souligne : « Dans le contexte très difficile que nous traversons actuellement, ma priorité est de maintenir l’assistance aux plus vulnérables et je remercie sincèrement tous les professionnels et bénévoles engagés dans cette action ».

2020 03 04 Julien DENORMANDIE 19

Le ministre Julien Denormandie, qui répond ici aux questions de Régions Magazine, a dévoilé le nouveau dispositif ce jeudi 2 avril. (photo Hugues-Marie Duclos Régions Magazine)

59 centres de confinement pour les sans-abris

Par ailleurs, 59 centres d’hébergement spécialisés (« centres de confinement ») sont désormais ouverts, permettant d’accueillir des sans-abris atteints par le covid-19 (mais ne nécessitant pas d’hospitalisation). Ces 59 sites se situent dans l’ensemble des régions métropolitaines hormis la Corse, ainsi qu’à Mayotte et La Réunion. Au total, 2.300 places sont disponibles et se remplissent progressivement.

Ce déploiement va se poursuivre. Plus de 80 sites ont été pré-identifiés dans toute la France par les préfets pour un total de 2.900 places et font l’objet d’une analyse approfondie, en lien avec la direction générale de la cohésion sociale.

Plus d’informations sur les sites des préfectures : en Ile de France, dans les Bouches-du-Rhône, dans le Nord, en Haute-Garonneen Gironde, en Seine-Maritime, dans le Vaucluse et dans les Pyrénées-Orientales.

 

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles