À LA UNE
Philippe Martin
16/08/2020
200816 Regions Magazine Homepage1
Un moyen original et agréable de découvrir la cité bretonne…

Rennes : naviguer sur la jolie Vilaine

Pour sauver son été, la capitale bretonne mise sur ses nombreux trésors en plein air.

« Mais non Rennes tu n’es pas Vilaine ». En misant sur un graphisme élégamment vintage et un message humoristique, l’agence de communication La Loutre a tapé dans le mille. Difficile en effet de faire mieux en termes de marketing territorial. Longtemps ignoré, le cours d’eau (La Vilaine) qui traverse la capitale bretonne est devenu l’objet de toutes les convoitises. Y compris touristiques : chemin de halage, location de vélo et bateau, découverte d’espaces naturels, etc.

Jusque-là, le riche patrimoine bâti (Parlement de Bretagne, Opéra), la vie culturelle trépidante (festivals de musique, centre des congrès Couvent des Jacobins) et le rapprochement de Paris (1 h 25 en TGV depuis 2017), suffisaient à en faire une destination propice aux courts séjours. Sauf que le Covid-19 a rebattu les cartes. Le tourisme d’affaires (68 % des nuitées annuelles) est à l’arrêt et la clientèle étrangère (16 %) peu attendue cet été.

Dans l’urgence, la métropole rennaise a dû réinventer sa stratégie. Objectif ? Proposer aux Bretons et aux Franciliens (le gros du contingent), une offre étendue de visites et d’activités au grand air. « On a souhaité valoriser les lieux méconnus dans Rennes et autour », explique-t-on à Destination Rennes, qui pilote le tourisme local. Au nouveau menu : cinq forêts à deux pas de la ville, jardins insolites, chemins de grande randonnée…

Porte d’entrée de la quatrième région touristique française, Rennes attire aussi par la proximité de sites à fort rayonnement comme Saint-Malo, le Mont-Saint-Michel ou le golfe du Morbihan, tous à une heure en train ou en voiture. En témoignent la hausse de 25 % du trafic ferroviaire Paris-Bretagne en deux ans, et la fréquentation croissante de l’aéroport (+89 % entre 2012 et 2018). Quatre nouvelles lignes viennent d’ailleurs d’ouvrir : pas la peine d’attendre la fin de l’été pour en profiter.

Faites du nautisme en pleine ville !

Bien que la mer soit à 70 km de Rennes, on peut y pratiquer le canoë-kayak, le bateau, le paddle, et même le rafting. De juin à septembre, la base Sports nature de Cesson-Sévigné propose en effet, des balades paisibles pour toute la famille sur la rivière La Vilaine et des sensations fortes sur le stade d’eaux vives. Autre moyen de découvrir le cœur de ville de manière ludique : à bord de bateaux électriques sans permis, pouvant accueillir jusqu’à 7 personnes

lesptitsbateaux-rennes.com

https://www.tourisme-rennes.com/fr/

Benoît Tréhorel

Retrouvez notre dossier complet “Cet été restez en France et rendez-vous en villeS” dans le numéro 154 de Régions Magazine, actuellement en kiosque !

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles
porta. odio leo felis vel, venenatis, ipsum id, ut velit,