À LA UNE
Philippe Martin
28/01/2021
210128 Regions Magazine Homepage
Vanessa Charbonneau, vice-présidente de la Région des Pays de la Loire, fait partie des 13 membres du CdR représentés dans la plateforme numérique.

Réduire la fracture numérique en Europe

Régions, villes et villages renforcent leur coopération avec la Commission européenne pour que le haut débit soit disponible partout.

Le Comité européen des régions (CdR) et la Commission européenne poursuivent leurs efforts communs pour apporter leur concours à la transformation numérique et contribuer à ce que le haut débit soit disponible dans tous les territoires d’Europe, y compris dans les zones rurales et faiblement peuplées.

Les membres de la plateforme consacrée au haut débit, créée à l’initiative de la Commission européenne et du CdR en vue de conduire un dialogue stratégique, se réunissent deux fois par an pour aborder les problèmes qui brident la connectivité des zones mal desservies.

Le coup d’envoi pour 2021 en a été donné le 21 janvier dans un format entièrement virtuel, l’occasion pour les 13 membres du CdR que la plateforme compte dans ses rangs et pour la Commission européenne de dresser le bilan des transformations majeures qui ont été induites par la pandémie de COVID-19 et de définir le programme de travail pour cette année.

Michael Murphy (Irlande, PPE), président de la commission de la politique économique du CdR et de la plateforme consacrée au haut débit, a souligné en ouverture de la réunion que « dans le contexte que nous connaissons actuellement, le moins que l’on puisse dire est que cette réunion arrive à point nommé. Depuis le début de la pandémie de COVID-19, nous avons tous observé une accélération de la numérisation dans notre vie quotidienne. Les collectivités locales et régionales doivent de ce fait relever un défi, celui de rendre la connectivité et la transformation numérique opérantes pour les citoyens. Nous sommes soucieux de combler les écarts de connectivité là où ils existent et de tirer parti des possibilités qu’offrent les technologies numériques pour les zones rurales. »

Vanessa Charbonneau (FR/PPE), vice-présidente de la Région des Pays de la Loire, qui fait partie des 13 membres du CdR représentés dans la plateforme, a évoqué la réalité sur le terrain et la nécessité d’être connecté au haut débit.

Elle a expliqué que sa région disposait de deux ensembles d’infrastructures de fibre optique, le premier étant privé, dans les zones urbaines. Le second, développé par le secteur public grâce au travail de 5 départements avec le soutien du FEDER garantit que 100% du territoire est couvert par des câbles en fibre optique. Elle s’est interrogée sur la possibilité d’utiliser les fonds de relance, y compris des programmes tels que React-EU et Invest EU, pour poursuivre le travail déjà entrepris et développer davantage l’infrastructure.

Comme l’indique le baromètre local et régional annuel de l’UE publié en octobre dernier, et détaillé dans le supplément de Régions Magazine du mois de décembre consacré au CdR, le rôle éminent tenu par les technologies numériques dans la résilience et la réaction face à la COVID-19 a mis en évidence les lacunes existantes en matière d’infrastructure et de compétences numériques, creusant plus que jamais la fracture numérique au niveau des villes et des régions.

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles
non et, quis, risus Donec nec leo. adipiscing venenatis quis