À LA UNE
9 mai 2019
Pendant la réunion commune Régions de France-Viva Technology, autour de François Bonneau. © Régions de France.

Les Régions en pointe à VivaTech !

Les Régions ont présenté leur dispositif pour la quatrième édition de Viva Technology. Où l’on trouvera aussi un numéro spécial de Régions Magazine !

Elles seront plus présentes que jamais : les Régions, dans le sillage de Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur et Centre-Val de Loire, seront bien présentes au 4èmesalon Viva Technology, le rendez-vous mondial de l’Innovation qui se tiendra du 16 au 18 mai à Paris, au Parc des Expositions de la Porte de Versailles. Où les visiteurs pourront recevoir un numéro spécial de Régions Magazine consacré au Salon et à l’arrivée du Très Haut Débit dans les territoires.

Lors d’une conférence de presse commune, Régions de France et Viva Technology ont présenté leur dispositif, en présence de François Bonneau, président délégué de Régions de France et président de la Région Centre-Val de Loire ; Bernard Kleynhoff, président de la commission Économie, Industrie, Innovation, Nouvelles technologies et Numérique de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, Franck Margain, président de Paris Région Entreprises ainsi que les co-directeurs de Viva Technology Julie Ranty et Maxime Baffert.

Dix Régions (Centre-Val de LoireSud-Provence-Alpes-Côte d’AzurÎle-de-France, Auvergne-Rhône-AlpesBourgogne-Franche-ComtéGrand EstNouvelle-Aquitaine, Normandie, Occitanie, Hauts-de-France) accompagneront ainsi leurs start-ups du 16 au 18 mai à Viva Tech 2019, a précisé Julie Ranty.  Les écosystèmes régionaux d’innovation ont largement contribué au développement de l’événement au fil des années, a expliqué la co-directrice du salon. La tournée “VivaTour” qui se tient tout au long de l’année témoigne de l’investissement des Régions en matière d’innovation sur leurs territoires.

Les Régions travaillent sur “la chaîne complète de l’innovation”, et construisent un “écosystème complet” pour le développement du numérique sur l’ensemble des territoires, a expliqué François Bonneau en introduction. La consolidation de cet écosystème régional doit permettre d’éviter le rachat des start-ups par les géants de la Tech, a fait valoir le Président délégué de Régions de France. “Face au péril d’une société clivée entre les territoires connectés et les autres, nous les Régions faisons le pari d’un numérique inclusif”, a poursuivi François Bonneau, qui a pris en exemple le cas de sa Région Centre-Val de Loire, en pointe sur la télémédecine ou le télétravail.

La Région Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur est présente pour la troisième année consécutive à VivaTech. Bernard Kleynhoffinsiste sur la création d’emplois liée à la transformation numérique, à hauteur de 70.000 emplois pour la seule Région Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur. Pour lui, VivaTech est un “levier indispensable pour permettre aux différentes start-ups régionales de présenter leur savoir-faire, de se rencontrer et de construire des projets ensemble.”

Franck Margain, président de Paris Region entreprises (Agence de développement économique de la Région Île-de-France), présente le thème choisi par la Région cette année : “construire le futur, habiter le futur”. Neuf start-ups qui ont travaillé sur le sujet sont invitées au salon.

Lors de cette édition 2019, plus de 2.000 investisseurs et grands groupes sont attendus, a précisé Maxime Baffert. VivaTech sera encore plus international avec 25 pavillons de pays. La “Tech for good” (technologie au service du bien commun), les talents et la place des femmes dans le milieu de l’innovation figurent parmi les thèmes abordés lors de ces trois jours de salon.

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles
et, luctus eget libero. facilisis ante. Praesent odio mattis