À LA UNE
Philippe Martin
10/12/2023
231210 Regions Magazine Homepage01
François-Xavier Priollaud, Vice-Président de la Région Normandie, chargé des affaires européennes et internationales et du rayonnement de la Normandie, Hervé Morin, Président de la Région Normandie, Alex Burghart, secrétaire parlementaire du Cabinet Rishi Sunak, Catherine Morin-Desailly, sénatrice de la Seine-Maritime et Présidente de la Commission Culture, Tourisme, Patrimoine de la Région Normandie, et Patrick Gomont, Vice-Président de la Région Normandie en charge de la Culture et du Patrimoine

Les Normands à la conquête de l’Angleterre !

Hervé Morin, président de la Région Normandie, a conduit, le 30 et le 1er décembre, à Londres, une délégation normande composée d’élus régionaux, d’acteurs culturels et d’universitaires.

Objectif : Renforcer les liens historiques et culturels qui unissent la Normandie à l’Angleterre, amorcer des projets de coopérations dans la perspective des célébrations organisées par la Région pour le millième anniversaire de la naissance de Guillaume le Conquérant en 2027 mais aussi promouvoir la prochaine édition du Festival Normandie Impressionniste qui se déroulera du 22 mars au 22 septembre 2024 sur tout le territoire normand.

231210 Regions Magazine Photo01

Lord Parkinson of Whitley Bay, ministre délégué aux Arts et au Patrimoine, et Hervé Morin, Président de la Région Normandie
Photos Région Normandie

2027 : L’année de la Normandie en Europe

L’année 2027 marquera celle du millième anniversaire de la naissance de Guillaume le Conquérant à Falaise, en Normandie. Pour célébrer cet anniversaire historique, la Région souhaite organiser un évènement culturel et populaire de grande envergure en Normandie mais aussi dans tous les territoires européens qui partagent avec elle une histoire et un héritage commun parmi lesquels l’Angleterre, l’Irlande, l’Italie du sud et la Sicile, ou encore les Iles Anglo-Normandes.

« Notre projet avec François-Xavier Priollaud, Patrick Gomont, et Catherine Morin-Desailly est que 2027 soit l’année de la Normandie en Europe. L’idée est de profiter de cet anniversaire pour tisser des liens avec tous ces territoires qui ont en partage cette histoire, qui ont connu des influences normandes et que l’on puisse bâtir ensemble des moments culturels communs avec à la fois des manifestations, des expositions chez nous, en Normandie, mais aussi dans ces différents pays. En un mot : créer un label commun “Millénaire de Guillaume” » a expliqué Hervé Morin, Président de la Région Normandie.

Des projets d’événements à Londres en 2027

Après la Sicile il y a quelques semaines, c’est à Londres que la délégation normande a posé ses valises.

Duc de Normandie puis Roi d’Angleterre, l’héritage laissé par Guillaume outre-manche est pluriel et se matérialise à la fois dans de nombreux objets et sites patrimoniaux, mais aussi et surtout par les liens historiques et culturels indéfectibles qui unissent la Normandie et l’Angleterre.

« Après la Sicile, il y a quelques semaines nous continuons notre périple normand. Cet anniversaire historique constitue une formidable opportunité de fêter l’amitié qui unit le peuple britannique et le peuple français et d’initier de nouveaux partenariats avec la programmation, en 2027, de nombreuses manifestations des deux côtés de la Manche ! » a déclaré Hervé Morin, Président de la Région Normandie.

231210 Regions Magazine Photo02

Rencontre avec les représentants du British Museum
Photos Région Normandie

Afin de porter à la connaissance des institutions politiques et culturelles ce projet, la délégation normande a pu échanger, lors de sa venue à Londres, avec plusieurs grandes institutions culturelles comme le British Museum, le Victoria & Albert Museum, l’English Heritage, The British Library, l’Historic Royal Palaces and Tower of London ou encore The National Archives.

Hervé Morin a également rencontré Lord Parkinson of Whitley Bay, ministre délégué aux Arts et au Patrimoine ainsi qu’Alex Burghart, secrétaire parlementaire du Cabinet Rishi Sunak, les deux ayant soulignés le grand intérêt du projet.

L’objectif était ainsi d’étudier les collaborations possibles pour que la fête ait lieu des deux côtés de la Manche. La Région Normandie souhaite un partenariat avec ces institutions pour mettre en place :

  • Des expositions patrimoniales
  • Des échanges de collections
  • Un parcours d’art contemporain
  • Des programmes d’éducation dédiés à la jeunesse
  • Des conférences et colloques scientifiques sur l’histoire de la période normande, son impact sur le système juridique britannique et sur les échanges linguistiques et culturels qui perdurent jusqu’à nos jours.
  • Des performances artistiques (danse théâtre, art visuel etc.) dans des sites emblématiques de la vie de Guillaume et de ses descendants pour mettre en lumière l’héritage patrimonial et architectural normand.
  • Un parcours touristique de part et d’autre de la Manche recensant des lieux tels que l’Abbaye de Battle, le château de Douvres, la Tour de Londres

Un projet de série anglaise relatant l’histoire de Guillaume le Conquérant est d’ores et déjà en préparation et sera diffusée sur la BBC avec deux acteurs de renom pressentis pour les premiers rôles : James Norton dans la peau d’Harold, et Nokolaj Coster-Waldau (Games of Throne) dans les habits de Guillaume.

« Après l’annonce le mois dernier de la série française portée par le groupe Mediawan de Pierre-Antoine Capton, ce nouveau projet de production sur la vie de Guillaume le Conquérant est une excellente nouvelle qui devrait largement contribuer au rayonnement de l’événement que nous portons. Quand je vois le succès des séries aujourd’hui, je me dis que ce sont les meilleurs atouts pour promouvoir le millénaire de Guillaume. Notre initiative va trouver un retentissement formidable ! » s’est réjoui Hervé Morin.

Toutes les personnes rencontrées lors de de cette mission normande à Londres se sont montrées très enthousiastes et ont fait part de leur volonté de contribuer à la promotion de cet événement historique et à la mise en œuvre de projets de coopération. Tout comme il l’avait fait en Sicile, Hervé Morin les a conviées à venir en Normandie au printemps prochain pour travailler sur ces projets.

« Tout comme en Sicile, nous avons reçu à Londres un accueil formidable et je suis sûr que nous arriverons à bâtir ensemble de belles choses. Au printemps, nous allons faire venir tous les participants à cette aventure en Normandie. Il s’agira non seulement de réunir les interlocuteurs politiques mais aussi les représentants des institutions culturelles et patrimoniales pour travailler ensemble à la construction de cet événement de dimension européenne ! » a déclaré le Président de Région.

231210 Regions Magazine Photo03

Rencontre avec les représentants du Victoria & Albert Museum
Photos Région Normandie

La création britannique à l’honneur lors de la prochaine édition du Festival Normandie Impressionniste en 2024

Ce déplacement à Londres de la délégation normande a aussi permis de promouvoir le riche programme de la prochaine édition du Festival Normandie Impressionniste qui se déroulera du 22 mars au 22 septembre 2024 et qui réserve une place de choix notamment à la création britannique.

Le public britannique a déjà l’opportunité de découvrir à la National Portraits Gallery l’exposition de David Hockney, icône du pop art qui sera l’invité de prestige de cette nouvelle édition du Festival. D’autres artistes britanniques présenteront leurs créations lors de l’édition 2024 du festival, parmi lesquels Oliver Beer. Sean Scully, irlandais naturalisé américain sera également présent à Caen pour le Festival Normandie Impressionniste 2024.

Organisé tous les 3 ou 4 ans, ce festival met en valeur le courant impressionniste à travers toute la Normandie. Chaque édition, alliant l’histoire et le contemporain, rassemble plus de 1 million de personnes.

A l’occasion des 150 ans de l’impressionnisme, l’édition 2024 proposera, au public 150 événements (expositions, projections, ateliers…) partout en Normandie et réunira plus de 100 artistes et compagnies de renommée internationale.

Cette édition interrogera les origines du mouvement impressionniste : le rôle de la lumière et de la nature, notamment les paysages marins, le dialogue déterminant avec la photographie, l’influence fondamentale du Japon, le voyage déterminant de Monet et Pissarro à Londres … Et bien sûr la révolution industrielle que le festival invite à regarder avec les yeux de 2024, comme source des préoccupations écologiques actuelles.

A noter que cette manifestation souhaite donner une large place importante à la création contemporaine.

Plus d’informations : https://www.normandie-impressionniste.fr/fr.  

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles