À LA UNE
6 Juin 2019
Homepage : ce sont des jeunes qui ont décoré les vétérans du D-Day. © Région Normandie. Ci-dessus : Président de la Région Normandie, Hervé Morin a participé à l’hommage aux vétérans.

Le monde débarque en Normandie

A l’occasion des cérémonies du 75ème anniversaire du Débarquement, les vétérans ont été mis à l’honneur et le manifeste pour la Paix a été signé.

Tout au long de cette semaine le monde entier a les yeux tournés vers la Normandie, où l’on célèbre dans le faste le 75ème anniversaire du Débarquement des troupes alliées, le 6 juin 1944. La Région Normandie participe activement à cette commémoration.

Les signataires du manifeste pour la Paix.

Ainsi, à l’occasion de la remise du 1er Prix Liberté qui récompense la jeune suédoise Greta Thumberg, un hommage a été rendu à Rouen, à l’occasion du Forum mondial Normandie pour la Paix, à six vétérans, en présence de jeunes du monde entier.

  • Charles Norman SHAY (US)

Médic de la Big Red One, Charles Shay a débarqué le 6 juin à Omaha.

  • Len HOBBS (GB)

Leonard Hobbs, matelot qualifié dans la Royal Navy, a servi sur le HMS Fernie pendant la bataille de Normandie. Il a pris part aux opérations de sauvetage lorsque le HMS Halsted a été torpillé le 11 juin 1944.

  • Bob CONWAY (GB)

Walter (Bob) Conway – Chauffeur de la Royal Army Service Corps. Bob a débarqué dans le secteur de Gold at Arromanches. Son rôle était de livrer de l’essence et des munitions aux troupes du front. Il fut également motard chargé des dépannages. Bob a été président de la section du Wiltshire Branch de la NVA jusqu’à sa fermeture.

  • Walter BEAL (GB)

Chef câbleur de Port Oerlikon sur des Tanks du Débarquement. Wally a servi dans le régiment LCT T 836 qui participa à la 1ère vague du Débarquement à Utah Beach le 6 juin. Son régiment LCT livra des tanks et des personnels aux forces américaines. Il fit de très nombreux aller-retours les semaines suivantes et livra des équipements au Havre dès que la ville fut libérée.

  • Billy NESS (GB)

William (Billy) Ness a pris part au Débarquement en Normandie. Il a pris place dans un bombardier Stirling dans la nuit du 5 au 6 juin. Il a débarqué dans les premières heures du 6 juin. Une fois au sol, il a passé les premiers jours à défendre Le Bas de Ranville.

  • Allan GULLIS (GB)

Allan Gullis – connu sous le surnom affectueux de Calvados Al, fut chauffeur sur le RASC dans le port artificiel Mulberry Harbour. Il transporta des provisions et de l’essence jusqu’au front. Il a servi dans toute l’Euopre et fur l’un des premiers hommes de service à entrer dans Berlin à la fin de la guerre.

Chaque vétéran s’est vu remettre une médaille en cuivre martelé fabriquée par la manufacture normande Mauviel 1830.

Par ailleurs, Le Forum mondial Normandie pour la Paix 2019 a lancé le 4 juin un appel public à une prise de conscience de la nécessité d’une paix durable. Rédigé et présenté au forum par des Prix Nobel Mohamed El Baradei, Leymah Gbowee, Denis Mukwege, Jody Williams, et des personnalités de la société civile engagées pour la paix comme Anthony Grayling, philosophe, Sundeep Waslekar, président de Strategic Foresight Group (SFG), le manifeste sera proposé à la signature de tous.

Les vétérans réunis en Normandie.

Le Manifeste s’inspire du Manifeste Russell-Einstein de 1955 qui posait la question : « Allons-nous mettre fin à la race humaine, ou l’humanité renoncera-t-elle à la guerre ? » et invite à garder en mémoire ce que Russell et Einstein nous ont alors dit : « Souvenez-vous de votre humanité. Oubliez le reste ».

Dr Mohammed El-Baradei (Egypte), est un diplomate et homme d’État. Directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) de 1997 à 2009, il reçoit le prix Nobel de la paix en 2005 conjointement avec l’organisation qu’il dirige pour leurs efforts en faveur de la non-prolifération des armes nucléaires dans le monde.

Leymah Gbowee (Libéria) est une travailleuse sociale, militante pour la paix en Afrique. Elle est co-lauréate du prix Nobel de la paix en 2011, avec Ellen Johnson Sirleaf et Tawakkol Karman pour leur lutte pour la sécurité des femmes et pour les droits des femmes à participer au travail de consolidation de la paix. Elle est responsable de l’organisation de Women of Liberia Mass Action for Peace qui a œuvré pour mettre un terme à la deuxième guerre civile au Libéria en 2003. 

Denis Mukwege (Congo) prix Nobel de la paix 2018, conjointement avec Nadia Murad. Ils ont été récompensés pour leur lutte contre l’utilisation des « violences sexuelles en tant qu’armes de guerre » dans les conflits. Denis Mukwege est un gynécologue connu de la communauté internationale comme étant le « réparateur des femmes ».

Pr Jody Williams (Etats-Unis) est professeure. En 1997, elle reçoit le prix Nobel de la paix conjointement avec la Campagne internationale pour l’interdiction des mines antipersonnel terrestres.

Pr Anthony Grayling (Royaume Uni), est philosophe. Il est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages en philosophie, sur les droits de l’Homme. 

Dr Sundeep Waslekar (Inde), Président de Strategic Foresight Group, think tank international. Il a travaillé avec plus de soixante pays. Dans les années 90, il a mobilisé des leaders politiques pour soutenir des actions en faveur du désarmement nucléaire. En 2016, il a joué un rôle majeur dans le premier Conseil de sécurité de l’ONU qui s’est tenu sur les ressources en eau, la paix et la sécurité.

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles
diam leo nec Aliquam Nullam velit,