À LA UNE
par Philippe Martin
1er septembre 2018
Homepage : Avec sept millions de visiteurs par an, le château de Versailles reste le leader en matière de visites. © Château de Versailles Nicolas Chavance. Ci-dessus : Valérie Pécresse présente les résultats du tourisme francilien à Versailles, devant Éric Jeunemaître, président du CRT, et Hamida Rezeg, vice-présidente du conseil régional chargée du toursime.

Feu d’artifice pour le tourisme en Île-de-France

Le premier semestre de cette année a vu l’activité touristique francilienne battre tous les records. Le cap des 50 millions de visiteurs en un an devient possible.

Pour effectuer son annonce le 27 août, elle avait choisi l’auditorium du château de Versailles. Et ce n’est pas un hasard si la présidente du conseil régional Valérie Pécressea privilégié ce cadre prestigieux pour dévoiler la performance du tourisme francilien au premier semestre 2018. Car après une année déjà exceptionnelle en 2017, on est parti pour battre de nouveaux records en 2018.
Cette fois, l’effet “post-Bataclan” semble bel et bien digéré. Le tourisme francilien avait en effet subi une chute libre liée au drame absolu représenté par les attentats de 2015. 2017 avait permis d’amorcer une remontée plus que sensible. Avec 17,1 millions d’arrivées hôtelières au premier semestre 2018, tous les records semblent en passe d’être battus. Et la barre mythique des 50 millions de visiteurs en Île-de-France pourrait bien être atteinte d’ici à la fin de l’année (48 millions en 2017). Ce chiffre exceptionnel recèle au passage toute une série de bonnes nouvelles.

D’abord, il profite à l’ensemble du territoire francilien, à Paris intra-muros bien sûr (+ 5 % d’arrivées hôtelières supplémentaires) mais aussi à la Grande (+ 3,6 %) et à la Petite Couronne (+ 2,8 %). Voilà qui réjouit particulièrement la présidente, laquelle a fait du rééquilibrage entre Paris et le reste de l’Île-de-France, un de ses chevaux de bataille.

Ensuite il engendre bien évidemmentdes retombées économiques notables. Malgré la montée en puissance d’Airbnb, les hôteliers franciliens ont accueilli 700.000 touristes français et internationaux de plus qu’au premier trimestre 2017. En termes de consommation touristique, le gain est estimé à plus de 535 M€ par rapport à la même période de l’an dernier, avec un montant global de 10,3 Md€.

Enfin cette année marque le retour de l’ensemble des clientèles étrangères. Si la proportion de Français ne bouge pratiquement pas, les Italiens (+ 20 %)), les Japonais (+ 17 %), les Allemands (+ 16 %) sont de retour en force. Stagnation en revache chez les Chinois, mais il faut dire qu’en dix ans le nombre de visiteurs venu de Chine a augmenté de 361 % !

Mais il faut continuer à attirer les touristes chinois, qui sont par surcroît de très gros consommateurs”,a asséné Valérie Pécresse, se réjouissant de l’accord signé lors de sa récente visite en Chine avec le service en ligne Alibabuy, qui va permettre aux touristes chinois de dépenser sans emporter avec eux une quantité d’argent liquide.

Et voici la Ryder Cup !

La présidente a d’ailleurs rappelé au passage les différentes initiatives prises par la Région et le CRT pour favoriser cette embellie, du bouclier de sécurité au site internet visitparisregion.com, en passant par ces jeunes volontaires du tourisme qui ont étalé leur sourire et leur goût pou les langues étrangères sur la plupart des lieux d’accueil de l’Île-de-France. Et d’annoncer au passage le lancement en ce mois de septembre du Paris Region Pass, une carte de crédit qui permettra de réaliser et de payer diverses visites et excursions à partir d’un seul support (lire par ailleurs). Ainsi que le recrutement par la Région, dès cette année, de 1.000 collégiens pour leur stage de 3ème, qui seront les futurs volontaires du tourisme francilien, déjà en cours de formation en vue des JO de Paris en 2024 !

Car les événements ne manquent pas qui vont encore booster davantage ces chiffres-records, à commencer par la Ryder Cup, la plus grande épreuve de golf par équipes, du 28 au 30 septembre à Saint-Quentin-en-Yvelines. Un mois de septembre pour lequel 75 % des professionnels interrogés se dit satisfait de l’état des réservations : là encore, un chiffre

 


Versailles, un géant qui stagne

Avec 3.700.000 visiteurs au premier trimestre, le château de Versailles reste le site francilien le plus visité derrière le musée du Louvre, et il franchira encore allègrement le cap des 7 millions de visiteurs cette année. Pourtant sa fréquentation stagne (+ 0,3 % par rapport à 2017), contrairement au Louvre (+ 17 %), à l’Arc de Triomphe (+ 10 %) ou au château de Vaux-le-Vicomte (+ 19 %).

 

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles
vel, ut Curabitur at neque. pulvinar sit in