À LA UNE
Philippe Martin
08/05/2021
210508 Regions Magazine Homepage1

Erasmus+ forme les Régions

Le programme européen de mobilité étudiante a souffert de la crise du Covid mais repart sur de nouvelles bases. Avec une ouverture renforcée en direction des Régions.

Lancé en 1987, le programme Erasmus, aujourd’hui Erasmus+, a connu une période 2020-2021 particulièrement tourmentée. La crise sanitaire, qui a rendu les déplacements difficiles, et le Brexit, qui a conduit le Royaume Uni à sortir du programme, tout cela aurait pu porter un coup fatal à ce programme tellement prisé des jeunes Européens, qu’ils soient étudiants de l’enseignement supérieur ou professionnel, ou bien enseignants.

Heureusement, les bonnes nouvelles n’ont pas manqué non plus. D’abord, l’activité s’est maintenue. La mobilité, en baisse de 26 %, à tout de même permis 63.851 déplacements pour les jeunes Français, avec un fort recentrage vers l’Europe, l’organisation d’activités hybrides (en partie virtuelles) et des reports de séjour. L’engouement ne s’est pas démenti, avec 3.526 candidatures venant de porteurs de projet, en hausse de 43 % par rapport à 2019.

210508 Regions Magazine Photos1

Ensuite, l’Europe a voté pour le programme Erasmus+ un budget 2021-2027 augmenté de 80 %, visant 10 millions de nouveaux bénéficiaires pour cette période. Avec certes un budget de transition pour 2021, année encore victime du Covid-19, mais avec aussi des objectifs ambitieux.

Ainsi le guide du nouveau programme Erasmus+ 2021-2027 a-t-il été lancé fin mars par la Commission européenne. Les appels à projets 2021 sont ouverts, avec des dates limite de candidature en mai et juin. Des webinaires sont prévus par l’Agence Erasmus+ France / Education Formation pour accompagner les communes qui souhaitent constituer un dossier de candidature.

210508 Regions Magazine Photos2

Désormais, comme nous l’avons expliqué dans le numéro de Régions Magazine consacré à l’Europe, les Régions peuvent candidater aux appels à projets Erasmus+ pour permettre à leurs agents de se former au contact d’homologues européens pour échanger des pratiques et faire avancer les politiques tant sur l’accompagnement des personnes âgées, que sur la petite enfance, l’accueil des migrants ou encore la transition écologique…

La priorité de ce nouveau programme Erasmus+ est l’inclusion sociale, et la participation des collectivités territoriales est indispensable pour renforcer la dimension inclusive d’Erasmus+.

Voici les liens utiles à connaître :

https://agence.erasmusplus.fr/2021/04/02/publication-appel-a-propositions-erasmus-2021-infos-et-outils/

https://ec.europa.eu/programmes/erasmus-plus/programme-guide/introduction_fr

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles