fbpx
À LA UNE
Philippe Martin
27/04/2020
200427 Regions Magazine Homepage2
Élevage de poulets à Saint-Armel (Ille-de-Villaine). Photo L’œil de Paco.

Bretagne : 50.000 Bretons sur le site “produits-locaux.bzh”

La plateforme de produits frais lancée par la Région connaît un succès fulgurant.

C’est une des (nombreuses) réponses de la Bretagne à la crise liée à l’épidémie de Covid-19. La plateforme “produits-locaux.bzh” lancée par la Région le 6 avril connaît un succès foudroyant. Rien d’étonnant à dire vrai quand on connaît la qualité de la production agricole régionale (lire à ce sujet notre supplément Bretagne, consultable sur notre site internet), et le goût des Bretons pour l’authentique.

Cette plateforme permet la mise en relation des uns et des autres sur l’ensemble du territoire, répondant ainsi aux attentes des agriculteurs, professionnels de la mer et artisans de bouche dont l’activité est mise à mal par le confinement, tout en proposant aux Bretons, en quête de produits frais et locaux, des solutions de proximité. Pour le président du conseil régional Loïg Chesnais-Girard, « l’enjeu du bien-manger pour tous est plus que jamais d’actualité, de même que celui des solidarités locales entre Bretonnes et Bretons, autour de l’alimentation ».

200427 Regions Magazine Photos3

Depuis le 6 avril, ils sont 1.401 producteurs agricoles, professionnels de la mer et artisans de bouche à s’être référencés sur le site, alors que dans le même temps 49.281 particuliers se sont déjà inscrits ! Pour entrer en contact, il suffit de se géolocaliser sur une carte de Bretagne recensant l’ensemble des offres venant de la terre et de la mer, pour voir apparaître celles qui sont les plus proches de son domicile.

Fruits et légumes, boissons, pains et pâtisseries, produits de la mer et aquaculture, viandes, produits laitiers, œufs, miel, plants et semis… : les informations en ligne donnent, par catégorie, des indications sur les produits locaux disponibles, frais et de saison, ainsi que sur les lieux, jours, heures et modes de livraison : à domicile, dans un commerce alimentaire, un drive, voire un retrait à la ferme, dans le respect des règles sanitaires.

Dans le contexte actuel, la Région a souhaité accompagner producteurs, opérateurs et consommateurs dans leur gestion quotidienne de la crise. Il s’agit d’aider les premiers à écouler leurs marchandises alors que de nombreux marchés et commerces ont fermé, tout en répondant aux attentes des ménages et familles en quête d’une alimentation saine et de qualité.

200427 Regions Magazine Photos4

Cette initiative, pilotée par la Région Bretagne, s’est bâtie en lien avec les partenaires habituels des différentes filières de production (Chambre s d’agriculture, Chambre régionale des métiers et de l’artisanat, CCI régionale, Produit en Bretagne, Breizhmer, Agriculteurs de Bretagne, FRAB, réseau CIVAM…) qui incitent actuellement leurs adhérents à rejoindre la plateforme d’échanges. Les collectivités bretonnes y ont été aussi associées.

A noter que par ailleurs la Région poursuit son effort de solidarité, à la fois sur le plan sanitaire (commande de 2 millions de masques, de 700.000 flacons de gel hydroalcoolique, et engagement sur l’achat de 100.000 tests de l’entreprise bretonne NG Biotech) et économique (103 M€ de mesures nouvelles pour soutenir les entreprises et les associations, 5 M€ de dotation pour le nouveau Prêt Rebond, Fonds Covid Résistance avec la Banque des Territoires, entre autres).

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles