À LA UNE
Philippe Martin
22/11/2023
231122 Regions Magazine Homepage01
Signature de la convention entre Renaud Muselier et Sabrina Agresti-Roubache. Photo Région Sud Pierre-Emmanuel Trigo.

Avec les maires, la lutte contre la radicalisation en Région Sud

À l’occasion de la 5e Convention annuelle des Maires, Renaud Muselier, président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président délégué de Régions de France et Sabrina Agresti-Roubache, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, chargée de la Citoyenneté et de la Ville, ont signé une convention expérimentale pour lutter contre la radicalisation. Une première en France pour une collectivité de plus de 6.000 agents.

Grâce aux formateurs du ministère, les agents de la Région pourront être sensibilisés à la prévention de la radicalisation. En parallèle, la Région lance un plan de lutte contre la radicalisation avec des actions pour sensibiliser chaque année 2.000 lycéens dans 40 lycées. Dans les transports, les lycées, la formation, la guerre du feu ou bien encore pour nos communes, la Région Sud a mobilisé depuis 2016, 271 M€ pour la sécurité quotidienne de ses habitants.

231122 Regions Magazine Photo01

Les maires réunis en convention. Photo Région Sud Yann Bouvier

Pour aller encore plus loin, elle renouvelle son engagement à travers le dispositif « Région Sud, la région sûre Acte 2 ». Parmi les actions concrètes, 15 bornes d’appel d’urgence expérimentées, dès 2024, devant les lycées et les gares avant une généralisation dans les communes ; Le développement des TIG « jeunes » en lien avec les services du Ministère de la justice afin que chaque délit fasse l’objet d’une sanction ; Les formateurs du RAID, du GIPN et les référents sûretés du Ministère de l’intérieur mis à disposition des maires ; ou encore 1.000 boutons d’alertes distribués aux associations qui luttent contre les violences faites aux femmes.

Dans le domaine de la cybersécurité, création d’un centre d’urgences permettant de venir au secours des communes frappées par la cybercriminalité et les cyberattaques ; et d’un cyber campus régional, expert en sensibilisation, formation et protection.

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles