fbpx
À LA UNE
Philippe Martin
20/03/2020
Les robots lycéens étaient utilisés notamment pour permettre aux élèves malades de suivre les cours.

Auvergne-Rhône-Alpes : Les robots lycéens dans les EHPAD

La Région déploie cet outil pour maintenir le lien familial.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes a décidé dès le début de cette semaine que les robots de téléprésence lycéenne soient mis à disposition des EHPAD (Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) volontaires et notamment ceux insuffisamment équipés en outils de connexion à distance. Cela permet ainsi de maintenir du lien social entre les résidents et leurs familles.

En 2018, la Région Auvergne-Rhône-Alpes déployait dans les lycées, en lien avec les autorités académiques, une soixantaine de robots de téléprésenceafin de permettre aux élèves empêchés, en raison d’un handicap, d’une blessure, d’une convalescence, de suivre les cours depuis chez lui et de garder un lien social avec ses camarades et ses enseignants. Le robot , mobile, est équipé d’un écran, d’un haut-parleur, d’un micro. Le lycéen empêché le pilote depuis chez lui sur un ordinateur mis à disposition par la Région.

A Caluire-et-Cuire lors de l’installation des premiers robots lycéens

Cet outil a rencontré un vif succès. Alors que les lycées sont fermés en raison de la propagation du coronavirus, Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes en lien avec Béatrice Berthoux, Vice-présidente déléguée aux Lycées, et Sandrine Chaix, conseillère spéciale au Handicap, a donc souhaité que ces robots soient redéployés dans les EHPAD pendant la période de confinement.

Jeudi, cinq premiers robots de téléprésence ont été ainsi livrés. Sont concernées les communes de Pollionnay, Anse, Villefranche-sur-Saône et Beaujeu.Ils permettent aux résidents de pouvoir échanger avec leurs proches, les droits de visites étant suspendus en cette période.

Potentiellement, les soixante robots de téléprésence peuvent venir en aide à 4.000 famillesdans cette période. Des étudiants du secteur médico-social seront mobilisés pour veiller à leur bon fonctionnement auprès des personnes âgées. La Région les déploiera en priorité dans les EHPAD volontaires et insuffisamment dotés en équipements de connexion à distance.

Au-delà du département du Rhône, ce déploiement s’étendra à d’autres collectivités dans les meilleurs délais. « Dans cette situation inédite de confinement pour notre pays, nous devons veiller à nos concitoyens les plus vulnérables, a déclaré Laurent Wauquiez, notamment à nos aînés parfois privés de lien social. Nous avons donc souhaité que nos robots de téléprésence lycéenne puissent servir aux résidents d’un certain nombre d’EHPAD de notre région. C’est l’occasion d’envoyer un signal fort de solidarité à l’attention de personnes qui se retrouvent du jour au lendemain coupées d’interactions avec leurs proches. Nous sommes heureux de pouvoir le faire en étroite collaboration avec le Département du Rhône et souhaitons que la démarche soit étendue à l’ensemble de nos Départements ».

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles