fbpx
À LA UNE
Philippe Martin
26/05/2020
200526 Homepage
Au Frac Auvergne, l’exposition d'Agnès Geoffray, interrompue depuis le 16 mars, est prolongée jusqu'au 6 septembre

Auvergne-Rhône-Alpes : le premier Frac a rouvert ses portes à Clermont-Ferrand

Les Fonds régionaux d’art contemporain ont subi le confinement de plein fouet. Mais ils ont aussi su s’organiser.

C’est une bonne nouvelle pour la culture en région : le Frac Auvergne, installé à Clermont-Ferrand, a pu rouvrir ses portes au public dès le mardi 12 mai. “Cette réouverture est importante pour nous, explique Jean-Charles Vergne, directeur du Frac Auvergne, car offrir l’accès à la culture nous semble être un bien précieux après deux mois de confinement. Nous avons mis en place un dispositif sanitaire et de distanciation sociale pour accueillir les visiteurs en toute sécurité. Les visites guidées n’étant plus possibles, nous avons souhaité que des médiateurs soient présents dans les salles tout au long de la journée.”

Par ailleurs, l’exposition d’Agnès Geoffray, interrompue depuis le 16 mars, est prolongée jusqu’au 6 septembre, et sa visite est gratuite. Chaque jour, un médiateur se tient à la disposition des visiteurs, à heures fixes, pour échanger sur l’exposition et répondre aux questions. Cet échange se fait dans le respect des règles de distanciation.

Les Fonds régionaux d’art contemporain ont été frappés de plein fouet par l’épidémie de Covid-19, le confinement et la fermeture de nombreux lieux publics. Toutes les actions programmées, les expositions dans et hors les murs (56 expositions par mois sur l’ensemble du territoire) et les 300 actions de médiation mensuelles (ateliers de pratiques artistiques, interventions d’artistes, actions de formation, conférences, etc.) ont été reportées. Les équipes télétravaillent, aucune action n’est annulée. Les Frac ont décidé de produire l’ensemble des événements prévus en décalant leur calendrier.
Les reports dus à la crise actuelle font peser un risque économique important sur les artistes. Dans la mesure du possible, les Frac pallient les pertes occasionnées par ces reports en versant aux artistes et intervenants indépendants des pourcentages importants d’avances pour les actions reportées.
Plus que jamais, les Frac se sentent en responsabilité face à l’écosystème de l’art contemporain. Depuis leur création, ils assument avec conviction leur rôle structurant auprès des artistes et associent à leurs actions les différents acteurs du monde de l’art contemporain à savoir les galeristes, critiques d’art, commissaires d’exposition, les pouvoirs publics (l’Etat, les régions et les collectivités locales…) et leurs partenaires (l’Éducation nationale, les institutions culturelles, les services publics et sociaux…)

200526 Regions Magazine Photos1

Le Frac Grand-Large, à Dunkerque (Hauts-de-France), a mis en ligne les “formes de Mitsuru Senda”.

Grâce au maintien des subventions accordées aux Frac, tant par l’Etat que par les Régions, au titre de l’année 2020, les comités d’acquisition se sont poursuivis, soit sous forme de visio-conférences, soit physiquement depuis la fin du confinement. En cela, cette crise ne devrait avoir qu’un impact maîtrisé sur la relation habituelle des Frac aux artistes et sur la rémunération de ces derniers.

De plus, avec le hashtag #LesFracChezVous, les Frac et Platform (le réseau des Frac) continuent quotidiennement à partager leurs activités autrement sur leurs réseaux sociaux, en accompagnant votre rencontre à l’art contemporain, en mettant en avant les œuvres de leurs collections, en vous donnant accès à leurs expositions à distance, en vous proposant des activités participatives… A l’image du Frac Grand-Large, à Dunkerque (Hauts-de-France), qui a mis en ligne les “formes de Mitsuru Senda”, fait découvrir l’exposition d’Alex Hanimann en chansons, et a proposé sur son site des ateliers coloriages et des pochoirs à télécharger à l’usage des plus petits !

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles
lectus dictum Nullam porta. id, mattis id vel, leo sit