LA VIE DES RÉGIONS
20 décembre 2017

Les agents travailleront plus longtemps

L’assainissement financier se poursuit en région Île-de-France, il a d’ailleurs été salué par un récent rapport de la Cour des comptes. Le budget 2018 fait apparaître une baisse des dépenses de fonctionnement de 12 %, et passe de 5,25 Md€ à 5,15 Md€. “Notre Région doit redevenir une collectivité d’investissements, et non de dépenses de fonctionnement”, répète à ce sujet la présidente du conseil régional Valérie Pécresse. Symboles forts de cet assainissement des comptes : le déménagement en janvier prochain du siège du conseil régional à Saint-Ouen, qui permettra de diviser le loyer par deux (notre photo). Mais aussi l’augmentation du temps de travail des 1.900 agents qui travaillent au siège de la région. Par un vote qui a fait beaucoup de bruit, le 24 novembre, les élus franciliens ont en effet fait passer de 1.568 heures à 1.607 heures par an les horaires des fonctionnaires du siège, soit une augmentation effective de 39 heures, qui correspond d’ailleurs à un rattrapage du taux légal. Cet horaire réduit ne reposait en effet que sur un régime dérogatoire s’appuyant sur une loi du 3 janvier 2001. Si la CGT a dénoncé la remise en cause d’un accord “tout-à-fait légal”, elle a apprécié que ces mesures ne s’appliquent pas aux 8.500 agents techniques des lycées, dont la pénibilité des tâches a été prise en compte.

À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles