À LA UNE
Par Pierre Adrien
10 septembre 2017
© Bruno Mazodier - Les Journées du Transport Public, c'est un congrès, mais aussi un Salon, où les dernières nouveautés sont présentées au public.

Transports publics : l’automne sera chaud

Loi sur la mobilité, ouverture à la concurrence du ferroviaire voyageurs, les échéances à venir sont importantes et vont concerner au premier chef les territoires. Dans ce contexte, les rencontres nationales du Transport Public, du 10 au 12 octobre à Marseille, seront suivies avec une grande attention.

L’événement est peut-être passé inaperçu du grand public  : depuis le 1er septembre, les Régions sont en charge de l’ensemble des transports scolaires de notre pays. Après les lignes interurbaines depuis le 1er janvier, les conseils régionaux ont donc repris tout ce qui était auparavant géré par les départements. Directement pour 76 d’entre eux, par délégation dans une dizaine d’autres. Une véritable petite révolution, mais ce n’est pas la seule en ce qui concerne les Transports Publics en cet automne 2017.

C’est qu’une autre révolution se prépare : celle qui va ouvrir à la concurrence le chemin de fer pour les voyageurs. Une règle imposée par l’Europe pour 2019, s’agissant du TER. On lira dans les pages suivantes comment les Régions se sont préparées durant l’été à cette échéance, mais aussi quelles sont les réponses de la SNCF, et comment le Parlement souhaite encadrer ce changement profond par une proposition de loi qui sera déposée à l’automne par deux sénateurs. Dont Louis Nègre, maire de Cagnes-sur-Mer et par ailleurs président du GART (Groupement des Autorités responsables de transport).

Troisième échéance très attendue : la grande loi sur la mobilité annoncée par le gouvernement et la ministre des Transports Élisabeth Borne, à l’échéance de la mi-2018. Un texte qui fait l’objet à la fois d’attentes et d’inquiétudes, en un moment où le gouvernement a décidé de faire une “pause” sur les grands chantiers d’aménagement en matière de transports, qu’il s’agisse de Notre-Dame-des-Landes, du canal Seine-Nord-Europe ou de la liaison Lyon-Turin (lire par ailleurs).

Dans ce contexte, les 26èmes rencontres nationales du Transport Public, qui se tiendront du 10 u 12 octobre prochain à Marseille, constitueront un rendez-vous particulièrement attendu. D’abord parce qu’elles sont organisées par trois acteurs incontournables en matière de transport public, le GART déjà cité, l’UTP (Union des transports publics et ferroviaires) et le GIE Objectif Transport Publics.

Des débats très attendus

Ensuite parce que les thèmes qui seront débattus recouvrent bien l’ensemble des problèmes du moment. Comment proposer à tous les Français une offre de mobilité durable  ? Cette question sera au centre de cette édition 2017. Les deux séances plénières, les débats et les ateliers du congrès apporteront des réponses à cette thématique majeure et essentielle.

Pour les organisateurs en effet, “confrontés à des défis nouveaux et à des enjeux forts, les autorités organisatrices et les opérateurs veulent travailler à la qualité de service, préserver le financement et assurer un modèle économique viable pour le transport public. Ensemble, ils veulent contribuer à la transition énergétique, préserver la santé publique, faciliter l’intermodalité, la multi-modalité et la mobilité dans les zones de populations peu denses. Les territoires, l’innovation et la concurrence sont déterminants pour répondre aux nouveaux comportements et usages des voyageurs, aux préoccupations environnementales et sanitaires et à la digitalisation de l’économie.”

Ces Rencontres nationales du transport public apporteront un regard actualisé sur les attentes des voyageurs et les besoins du pays en replaçant la mobilité durable au cœur du débat public. Avec des thèmes de débat tels que : retour sur les États généraux de la mobilité durable  ; la création des Autorités organisatrices uniques ; innovation au cœur de la mobilité  ; ouverture à la concurrence du transport ferroviaire, comment réussir l’expérimentation… Un rendez-vous plus incontournable que jamais.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site www.rencontres-transports-public.fr

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles