À LA UNE
4 octobre 2017
© Région Hauts-de-France - Xavier Bertrand à la sortie de la réunion avec les ministres.

Relance pour le canal Seine-Nord

La mobilisation des élus des Hauts-de-France a porté ses fruits : mardi 3 octobre, l’Etat a accepté de “régionaliser le canal Seine-Nord”.

La pression des élus s’était intensifiée ces derniers jours, avec comme point d’orgue la visite du président de la République Emmanuel Macron à Amiens : la gouvernance du projet de construction du Canal Seine-Nord-Europe sera régionalisée et l’État le financera à hauteur d’1 milliard d’euros via des taxes affectées, ont annoncé, le 3 octobre, les ministres Gérald Darmanin et Élisabeth Borne, à l’issue d’une réunion à Amiens. Plus de 500 élus de la Région étaient venus manifester devant l’Hôtel de Région d’Amiens, ceints de leurs écharpes tricolores, brandissant la même pancarte et le même slogan : “#OuiAuCanal”.

À l’issue de cette réunion souhaitée par Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France, et l’ensemble des présidents des Départements que traversera le futur canal, les propositions formulées par les collectivités des Hauts-de-France ont été acceptées. À savoir la régionalisation du canal Seine-Nord Europe, la garantie de l’emprunt contracté par l’État, et la prise en main du destin du canal par les Hauts-de-France.

“Aujourd’hui le canal, qui était en pause, repart. Notre mobilisation n’en est qu’à ses débuts, mais elle montre notre engagement total pour ce dossier : si nous voulons vraiment ce canal, il faut que l’État passe la main à la Région, a lancé Xavier Bertrand. Nous allons continuer de nous battre, tous ensemble, dans les semaines et mois à venir, aller à la rencontre des habitants pour expliquer notre combat. Jusqu’au premier coup de pioche, jusqu’au passage de la première péniche sur le nouveau canal Seine-Nord Europe !”

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles