À LA UNE
10 octobre 2017
© Maud Vuillardot Régions Magazine - Elisabeth Borne sur le stand Transdev en compagnie du PDG Thierry Mallet et du président de la région PACA Renaud Muselier lors de l’inauguration le mardi 10 octobre à Marseille.

Transports publics : la ministre annonce une “relance des projets” d’infrastructures

Pendant trois jours à Marseille, les rencontres nationales des Transports publics accueillent plus de 6.000 acteurs du secteur. Dont la ministre, qui n’est pas venue les mains vides.

La présence à Marseille de la ministre des Transports à l’occasion des rencontres nationales des Transports Publics, ne sera pas passée inaperçue. Elisabeth Borne a en effet profité de l’inauguration de ce rendez-vous incontournable pour laisser entendre que le gouvernement pourrait relacer certains des projets d’infrastructures “gelés” depuis l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron. Cette pause “était une première étape”, a annoncé la ministre, assurant que “le gouvernement prépare maintenant la sortie de pause”. Une vingtaine de projets (LGV, autoroutes, voies navigables) pourraient faire l’objet d’un nouveau travail de planification.

 

© Maud Vuillardot Régions Magazine – Durant toute la durée de ces Journées à Marseille, Régions Magazine diffuse un numéro spécial très prisé des visiteurs (ici Bernard Soulage, président du comité d’orientation du GART, le Groupement des Autorités responsables de transports.

“La pause était une première étape, elle était indispensable”, mais “il ne faudrait pas confondre pause et remise en cause des projets”, a précisé Elisabeth Borne. “Le sens de cette pause, c’était de nous inviter collectivement à penser la mobilité et nos infrastructures autrement, à procéder à un nouveau départ”, a-t-elle assuré, constatant que “les uns et les autres sont amenés à se réinterroger sur le bien-fondé de chaque projet, sur son financement, sur sa gouvernance, sur son calendrier”.

La ministre n’est toutefois pas entrée davantage dans le détail, se gardant de préciser si des projets comme le canal Seine-Nord-Europe ou liaison ferroviaire Lyon-Turin sont concernés par cette sortie de pause. Sans même parler de l’aéroport Notre-Dame-des Landes…

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles