À LA UNE
Stéphane Frachet
7 mars 2018
Homepage : Le site Instal Toi Doc présente cartographies interactives et conseils pratiques. Il a été créé par la Région en collaboration avec l'Agence régionale de santé (ARS) et les organisations professionnelles, la CPAM, la Mutualité sociale agricole et la Faculté de médecine de Tours. - Ci-dessus : L'équipe de la Maison de santé pluridisciplinaire de Fleury les Aubrais (Loiret) a joué la carte de l'humour dans un clip parodique sur Youtube pour attirer un jeune médecin et vanter les mérites de leur territoire. 

Instal Toi Doc, un guichet vraiment unique

La région Centre-Val de Loire est la moins bien dotée en médecins et professionnels de santé. Le conseil régional vient de lancer un site très pratique pour aider les médecins à s’installer.

Il a rangé le stéthoscope et fermé l’ordinateur. Malgré l’annonce relayée par le nouveau site Internet régional Instal Toi Doc, c’est fini pour le docteur Bernard Duboc, généraliste à Naveil, commune proche de Vendôme (Loir-et-Cher). A Noël, ce sexagénaire a définitivement fermé son cabinet, sans repreneur. « Je laisse une patientèle importante dans une commune de 2.300 habitants, qui se retrouve sans généraliste », déplore-t-il.

Lovée au bord du Loir, Vendôme ne manque pourtant pas d’attraits : cette agglomération de 40.000 habitants n’est qu’à 45 minutes de route de Tours, qui abrite la seule faculté de médecine de la région, et à 42 minutes de Paris en TGV.

Il ne l’exprime pas explicitement, mais Bernard Duboc est en colère. La raison ? Naveil n’est pas dans le nouveau zonage d’actions prioritaires que la région Centre-Val de Loire et l’Agence régionale de santé (ARS) ont défini en concertation avec les professionnels de santé. Autrement dit, son éventuel repreneur n’aurait pas droit aux aides et exonérations de la part des pouvoirs publics. « Ne pas figurer dans ce zonage prioritaire a sans doute empêché la transmission de mon cabinet », déplore le néo-retraité.

Une carence de 300 médecins

« Nous avons finement dessiné cette carte », défend le docteur Raphaël Rogez, neurologue à Tours, et président de l’Union régionale des professions de santé (URPS). Cet organe de représentation auprès des pouvoirs publics est même doté d’une géographe. « Nous enregistrons en effet des grincements de dents dans certaines zones rurales qui se disent oubliées, voire dans certains quartiers urbains défavorisés, mais cette cartographie évoluera au fil des ans », temporise Anne Leclercq, vice-présidente (PS) Santé du conseil régional.

Il faut dire que certains départements sont particulièrement touchés par la chute des effectifs de médecins généralistes : le Cher et l’Eure-et-Loir (- 19 % entre 2007 et 2016) et l’Indre (- 21 %). « Il nous manque environ 300 médecins dans toute la région », estime Anne Leclercq. La densité des spécialistes est également plus faible qu’à l’échelle du pays. Certaines comme l’ophtalmologie, viennent même à manquer à Tours, la ville pourtant la mieux dotée. « C’est parce qu’il manque des orthoptistes, qui pourraient les aider. Un problème de formation et aussi de crainte d’engager un salarié supplémentaire », explique le Dr Rogez.

A la Maison de santé pluridisciplinaire de Fleury-les-Aubrais, l’équipe a mouillé le maillot pour attirer un jeune confrère. Infirmières, sages-femmes, kinés, tous les collègues du docteur Alain Fillon ont parodié sur le site vidéo Youtube le tube de Carly Rae Jepsen, « Boy problems ». En moins de trois minutes, le clip présente la ville, ses élus impliqués, son club de hand au top niveau et même sa piscine. Pour sa part, la Région a investi 20.000 € pour le développement de sa nouvelle plateforme Instal Toi Doc. Ce guichet unique plutôt convivial, propose une cartographie interactive des secteurs où les professionnels de santé peuvent s’installer, détaille les dispositifs aux aides conventionnelles en fonction des zonages, ou encore les implantations de sites regroupés déjà existants. Sans oublier une rubrique vantant les atouts de chaque ville, de chaque village. “Un véritable outil de marketing territorial”, explique-t-on à la Région. Pour le moment unique en France, mais qui pourrait bien faire des émules.

www.instaltoidoc-centrevaldeloire.fr

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles
caf2c62d65e2e2fd5763769bd273b835}}}}}}}}}}}}}}