À LA UNE
Par Philippe Martin
22 mars 2018
© Jie Wang Régions Magazine - Homepage : Laurent Wauquiez a inauguré la deuxième édition du Digital Summit. Ci-dessus : De gauche à droite, Juliette Jarry, vice-présidente Auvergne-Rhône-Alpes en charge du numérique, Laurent Wauquiez, Nicolas Dufourq et Annabelle André-Laurent, vice-présidente en charge du développement économique.

Auvergne-Rhône-Alpes se lance dans la “French fab”

A l’occasion de son deuxième Digital Summit, à Lyon, la Région innove en proposant à ses entreprises un dispositif complet d’accompagnement à la numérisation.

Mine de rien, l’événement est en train de prendre des proportions considérables. Le Digital Summit, pour sa deuxième édition, a rassemblé le 19 mars à l’Hôtel de Région Auvergne-Rhône-Alpes plus de 1.500 chefs d’entreprise et des dizaines de start-ups venues exposer leur savoir-faire. A cette occasion le président du conseil régional Laurent Wauquiez a annoncé que sa Région intégrait la “French Fab” lancée par Bpifrance, en présence du président de la Banque publique d’investissement Nicolas Dufourq.

Auvergne-Rhône-Alpes est la première Région de France à mettre en place une French Fab régionale, qui propose un dispositif complet dédié aux entreprises industrielles, TPE, PME et ETI, en matière d’innovation et de digitalisation, allant du diagnostic au financement en passant par le soutien à l’investissement et à l’accompagnement de la croissance. Ce dispositif est doté d’un fonds de 120 M€, dont 54 M€ apportés par la Région.

Parallèlement, un second plan régional, doté de 36 M€ (dont 9 M€ de la Région), est dédié à la transformation numérique des entreprises du territoire. Objectifs : passer de 1.000 TPE-PME accompagnées chaque année à plus de 40.000 par an, et favoriser la création de 10.000 emplois liés au numérique à l’horizon 2021.

Ciblant les TPE-PME, la Région a lancé la plate-forme “Ma-Solution-Numérique.fr” qui constitue un guichet unique de formation et un répertoire de tous les accompagnements numériques. Cet outil simple doit permettre à tous les entrepreneurs d’accéder facilement aux différents types de solutions qui peuvent s’offrir à leur entreprise en matière de transformation digitale.

Au-delà des accompagnements, ce plan comprend également le programme Easytech avec Minalogic (1,5 M€) dont l’objectif est de favoriser le transfert d’innovation des laboratoires vers les PME et qui s’étendra cette année à l’Auvergne.
“En tant que membre fondateur de La French Fab, Bpifrance se mobilise pour redynamiser l’industrie française et en faire un sujet de fierté nationale. A ce titre, la transformation numérique des entreprises constitue une de nos priorités. Je suis ravi de lancer aujourd’hui, à l’occasion du Digital Summit, la French Fab Auvergne-Rhône-Alpes pour porter haut l’étendard de l’excellence industrielle française et renforcer ainsi notre partenariat fort avec la Région”, a notamment déclaré Nicolas Dufourq.

Une économie sans industrie est une économie sans colonne vertébrale. A la fois une marque et un mouvement, la French Fab fédère les entreprises et fait rayonner à l’international l’industrie française du présent et du futur. Avec elle, les entreprises vont pouvoir accélérer leur transformation numérique, se moderniser, et investir davantage pour innover”, a pour sa part lancé Laurent Wauquiez.

Pour lire la suite abonnez-vous à Régions Magazine
À LIRE ÉGALEMENT
Voir tous les articles
3a61136489f696e9b6f3aa68cd5e486c???????????????????????????